Les élus vont au char­bon

Les par­le­men­taires ré­clament des actes sur la ligne Polt

La Montagne (Brive) - - Limousin Actualité - Ju­lien Ra­pe­gno ju­lien.ra­pe­gno@cen­tre­france.com

Quinze dé­pu­tés et sé­na­teurs de trois ré­gions se sont réunis, mer­cre­di soir, à l’as­sem­blée na­tio­nale pour évo­quer l’ave­nir de la ligne Pa­ris-or­léans-li­mo­gestou­louse. Le point avec le sé­na­teur de la Creuse Jeanjacques Lo­zach.

Pour al­ler plus vite, le train Pa­ris­or­léans­li­moges­tou­louse (Polt) doit rou­ler sur une voie la plus droite pos­sible. Pour au­tant, « nous sommes à un tour­nant his­to­rique », n’en dé­mord pas le sé­na­teur de la Creuse, Jean­jacques Lo­zach, très en­ga­gé sur ce dos­sier fer­ro­viaire.

Pour lui, vingt ans de ter­gi­ver­sa­tions au­tour de la re­lance de la ligne doivent se dé­nouer en 2018 : « On a eu le pro­jet de lignes en forme de Y ren­ver­sé, le train pen­du­laire, le bar­reau LGV Li­moges­poi­tiers… En juillet, la mi­nistre des Tran­sports Eli­sa­beth Borne de­vra avoir sur son bu­reau le sché­ma di­rec­teur du Polt qui tra­ce­ra des pers­pec­tives sur cinq à dix ans ». Avec le dé­pu­té du Cher Fran­çois Cor­mier­bou­li­ geon (LREM), le sé­na­teur PS de la Creuse a réuni quinze par­le­men­taires mer­cre­di à l’as­sem­blée na­tio­nale. « Quinze sur les vingt­cinq concer­nés par la ligne, ce­la montre qu’on a un consen­sus po­li­tique. C’était l’oc­ca­sion aus­si de sen­si­bi­li­ser les nou­veaux dé­pu­tés de La Ré­pu­blique En Marche », se fé­li­cite Jean­jacques Lo­zach. Ma­rie­ange Magne et So­phie Beau­doin­hu­biere, dé­pu­tées LREM de la Hau­teVienne et Jean­bap­tiste Mo­reau, dé­pu­té LREM de la Creuse ont par­ti­ci­pé à ce col­loque.

Près de trente col­lec­ti­vi­tés de trois ré­gions (Centre­val de Loire, Nou­vel­leA­qui­taine et Oc­ci­ta­nie) ont fi­nan­cé l’étude com­man­di­tée par l’as­so­cia­tion Ur­gence ligne Polt et por­tant sur la fai­sa­bi­li­té d’une des­serte Pa­ris­li­moges en 2 h 30 (contre 3 h 02 au­jourd’hui) : « On a eu Du­ron 1 et 2, De­le­barre, Spi­net­ta : les rap­ports et les études, ça suf­fit ! Il faut des actes. La ligne Polt doit de­ve­nir le train d’équi­libre du ter­ri­toire prio­ri­taire pour l’etat », ré­sume Jean­jacques Lo­zach.

Der­rière Jean­claude San­drier, an­cien dé­pu­té du Cher et pré­sident d’ur­gence ligne Polt, les par­le­men­taires vont co­si­gner un cour­rier à la mi­nistre des Tran­sports ré­cla­mant : « 200 mil­lions d’eu­ros de tra­vaux sup­plé­men­taires sur la voie (N.D.L.R. : 1 mil­liard d’eu­ros est dé­jà pro­gram­mé sur Polt pour la pé­riode 2015­2025) et le re­nou­vel­le­ment du ma­té­riel rou­lant. Un ma­té­riel qui doit être adap­té en termes de vi­tesse et de confort sur des longs tra­jets ».

Les élus des ter­ri­toires tra­ver­sés par le Polt vont conti­nuer à mettre la pres­sion : les pré­si­dents de ré­gion doivent re­layer ces de­mandes lors­qu’ils ren­con­tre­ront la mi­nistre le 22 mai. En juin, se tien­dra un co­mi­té de co­or­di­na­tion vi­sant à mettre la touche fi­nale au sché­ma di­rec­teur de la ligne Polt. ■

« Les rap­ports, les études, ça suf­fit »

TRA­VAUX. 200 mil­lions d’eu­ros en plus ré­cla­més. PHOTO D’ARCHIVES : STÉ­PHANE LEFÈVRE

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.