Les tré­sors de Jus­tine Hey­mans

Un con­cept store a ou­vert en avril place La­treille et un bar­bier rue Léon­cla­del

La Montagne (Brive) - - Brive Vivre Sa Ville - Ma­ryne Le Goff

La bou­tique Tré­sors de style a ou­vert place La­treille. Elle a été créée par Jus­tine Hey­mans qui re­vient dans sa ville na­tale pour son plus grand plai­sir.

Elle a été la pre­mière femme jour­na­liste à in­té­grer le jour­nal Mi­di Olym­pique. Au­jourd’hui, Jus­tine Hey­mans a chan­gé de vie et de mé­tier et a ou­vert un « con­cept store ».

Cette ma­man de trois en­fants a quit­té Brive en 1995, une fois le bac en poche. « Je suis al­lée faire mes études à Pa­ris et j’ai in­té­gré une école de jour­na­lisme », in­dique­t­elle.

Le jour­na­lisme sportif avant le com­merce

Une fois son di­plôme ob­te­nu, elle na­vigue pen­dant dix ans entre dif­fé­rents mé­dias. D’abord la presse écrite avec le Mi­di Olym­pique puis La Dé­pêche du mi­di. Jus­tine se tourne en­suite vers la té­lé et in­tègre la ré­dac­tion de France 3 Sud puis Orange Sports où elle pré­sente L’heb­do du XV. « Toute cette car­rière en­tre­cou­pée de la nais­sance de mes en­fants », pré­cise­t­elle.

Ses en­fants, elle en prend soin. « À cette époque j’étais ma­riée à un sportif de haut ni­veau et ça lui pre­nait énor­mé­ment de temps. J’ai fait le choix d’éle­ver mes en­fants les pre­mières an­nées de leur vie. »

Sou­vent re­lé­guée au sta­tut de femme de Cé­dric Hey­mans, Jus­tine a « tou­jours eu un rêve en­foui » mais pas d’opportunité au­pa­ra­vant : ou­vrir un com­merce. « Ar­ri­vée 40 ans, je me suis dé­com­plexée et me suis lan­cée, ex­plique­t­elle. Ça fait un an et de­mi que je tra­vaille sur mon pro­jet. » Un tra­vail ré­flé­chi et de­ve­nu pos­sible à Brive grâce au nou­vel em­ploi de son ma­ri chez An­dros.

Tré­sors de style a donc ou­vert le 17 avril der­nier. « Je ne fais que de la créa­tion fran­çaise, sou­ligne­telle. Mon chal­lenge c’est de ne pas être per­çue sous le prisme de femme d’un sportif et de me faire connaître. »

Pour ce­la, elle or­ga­nise sa pre­mière noc­turne, ven­dre­di 25 mai, de 19 heures à 22 heures. « L’oc­ca­sion de trou­ver un ca­deau pour sa ma­man. » ■

PHOTO STÉ­PHA­NIE PARA

CHOIX. Jus­tine Hey­mans pro­pose des bi­joux, sacs, cha­peaux, vê­te­ments, ter­ra­riums, de la pa­pe­te­rie, des cein­tures… pour femmes !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.