Jo­hann Zar­co de re­tour dans son fief

Le Fran­çais es­père une pre­mière place

La Montagne (Brive) - - Sports L'actu Nationale -

C’est là qu’il a si­gné l’an der­nier son pre­mier po­dium en Mo­togp. De re­tour au Mans ce week-end pour le Grand Prix de France, le Fran­çais Jo­hann Zar­co peu­til es­pé­rer mon­ter pour la pre­mière fois sur la plus haute marche dans la ca­té­go­rie ?

« J’ai­me­rais me battre pour la vic­toire, ré­pond­il, fi­dèle à la phi­lo­so­phie adop­tée à chaque course cette an­née, sa deuxième par­mi l’élite. Pour ce­la, il faut que je garde la tête froide, que je tra­vaille bien avec l’équipe et on ver­ra ce qui peut ar­ri­ver. »

« Le fait que tous nos fans soient là de­vrait m’ap­por­ter en­core plus d’éner­gie po­si­tive et peu­têtre aus­si un peu de pres­sion, ad­met ce­lui qui am­bi­tionne de de­ve­nir le qua­trième Fran­çais à rem­por­ter une course dans la ca­té­go­rie reine. Mais je vais es­sayer de trans­for­mer cette pres­sion en en­core plus d’éner­gie po­si­tive. »

Outre la « Zar­co­ma­nia » et ses bons sou­ve­nirs man­ceaux, le tri­co­lore peut dé­sor­mais s’ap­puyer sur l’ex­pé­rience d’une sai­son com­plète en Mo­togp et des ré­sul­tats qui parlent pour lui, avec quatre po­diums sup­plé­men­taires et trois pole po­si­tions dé­sor­mais à son comp­teur.

Et s’il n’est pas fa­vo­ri sur le pa­pier, ne dis­po­sant pas chez Tech3 d’une Ya­ma­ha d’usine ou des moyens d’un construc­teur, Zar­co n’est pas à l’abri d’un coup de main du des­tin, comme en Es­pagne il y a quinze jours.

Sur le cir­cuit de Je­rez de la Fron­te­ra, le Fran­çais rou­lait vers la cin­quième place quand trois de ses de­van­ciers (Da­ni Pe­dro­sa, Jorge Lo­ren­zo et An­drea Do­vi­zio­so) ont chu­té, lui of­frant d’un même coup la deuxième po­si­tion de la course et du cham­pion­nat du monde, l’une et l’autre der­rière Marc Mar­quez. Du ja­mais vu pour un tri­co­lore de­puis… 1984 !

Après deux vic­toires confor­tables lors des deux pré­cé­dents GP, l’es­pa­gnol de Hon­da aborde une fois de plus en fa­vo­ri la 5e manche, même s’il ne s’est plus im­po­sé dans la Sarthe de­puis 2014.

Son avan­tage de douze points au clas­se­ment des pi­lotes offre à Mar­quez un bo­nus de sé­ré­ni­té, alors que le lea­der­ship a chan­gé de main après cha­cun des quatre pre­miers Grand Prix de la sai­son.

En amont du GP, la grille de dé­part de la sai­son pro­chaine s’est en­core un peu pré­ci­sée hier avec les pro­lon­ga­tions pour deux ans, jus­qu’en 2020, des contrats des Es­pa­gnols Alex Rins avec Su­zu­ki et Aleix Es­par­ga­ro avec Apri­lia.

Quatre Fran­çais en Mo­to2

En Mo­to2, ce sont pas moins de quatre pi­lotes qui évo­lue­ront à do­mi­cile : les ré­gu­liers Jules Da­ni­lo et Fa­bio Quar­ta­ra­ro, qui vient d’ins­crire son pre­mier top 10 de la sai­son, ain­si que les « wild­cards » (in­vi­tés) Co­ren­tin Pe­ro­la­ri et Cé­dric Tangre.

En Mo­to3, les Es­pa­gnols Jorge Mar­tin et Aron Ca­net ten­te­ront d’ou­blier leur chute en Es­pagne et de mettre sous pres­sion le pre­mier au clas­se­ment des pi­lotes, l’ita­lien Mar­co Bez­zec­chi. ■

ZAR­CO. L’an der­nier, il était mon­té sur la deuxième marche du po­dium. Cette fois, il vise la pre­mière.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.