LE MON­DIAL DE PIERRE LAURENT

La Montagne (Brive) - - Tulle Vivre Sa Ville -

An­cien joueur pro­fes­sion­nel pas­sé par Brive, Bas­tia, Leeds et Stras­bourg, Pierre Laurent nous fait par­ta­ger son Mon­dial à chaque match des Bleus.

Il y a moyen de mettre à la Croa­tie une belle

fes­sée. Re­trou­ver la France en fi­nale, c’est beau, très beau ! Si les Bleus l’em­portent di­manche, on se­ra la seule équipe à avoir ga­gné deux fois la Coupe du monde en l’es­pace de 20 ans. Mais pour ce­la, il faut battre la Croa­tie. L’im­pact phy­sique va fi­nir par jouer sur ces Croates. Contre l’an­gle­terre, c’était dé­jà très com­pli­qué pour eux. Ils ont mis 20 mi­nutes à re­mettre la ma­chine en route. Même s’ils ont été mieux au fil des mi­nutes, au fi­nal, avec leurs trois pro­lon­ga­tions, c’est comme s’ils avaient joué un match de plus que la France. Ils ont aus­si un jour de ré­cu­pé­ra­tion de moins. Même s’ils ont une vo­lon­té hors norme, ce­la va fi­nir par ti­rer phy­si­que­ment. Il faut comp­ter là des­sus, si­non, tac­ti­que­ment et tech­ni­que­ment, c’est une équipe qui tient la route avec de belles in­di­vi­dua­li­tés. Le mi­lieu de ter­rain croate est ex­cellent, mais il ne vaut pas le mi­lieu de ter­rain fran­çais. Si on garde notre état d’es­prit, ce­la de­vrait pas­ser. Si on marque en pre­mier, il y a même moyen de leur mettre une belle fes­sée. Dans le cas contraire, ce­la peut être le mur de l’atlantique. Le scé­na­rio idéal, c’est d’en mettre 2 ou 3 pour se faire une fi­nale tran­quille, si tant est qu’une fi­nale de Coupe du monde puisse être tran­quille.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.