La ma­gie d’une his­toire douce

Un ka­mi­shi­baï at­ten­dris­sant pour les plus jeunes

La Montagne (Cantal) - - FESTIVAL DE THÉÂTRE DE RUE - Char­lotte Les­prit

Raya, la ma­rion­nette, et Cho­ko, la pe­tite chatte, est un spec­tacle des­ti­né à un très jeune pu­blic. Doux et poé­tique, il émer­veille­ra les en­fants de 10 mois à 6 ans.

Tout mi­gnon, Raya le chat a une amie. Elle s’ap­pelle Cho­ko. Tous deux j ouent en­semble. Mais un jour Cho­ko dis­pa­raît… Où est­elle ? Telle est l’his­toire du spec­tacle Cho­ko et Raya, conté par Va­lé­rie Ger­ber.

Un pe­tit théâtre d’images

Cette créa­tion pour les pe­tits s’ins­pire de la tra­di­tion­nelle tech­nique de contes ja­po­naise, le ka­mi­shi­baï. « Il s’agit d’un pe­tit théâtre d’images. À l’époque, les mar­chands am­bu­lants ja­po­nais de bon­bons l’uti­li­saient pour ra­con­ter des his­toires aux en­fants. Ils s’as­su­raient ain­si d’at­ti­rer du monde et de vendre leurs dou­ceurs », ex­plique la conteuse, ac­com­pa­gnée de son vé­lo à l’ar­rière du­quel se trouve ce mi­nus­cule théâtre.

Raya la ma­rion­nette, elle, est ani­mée par cette der­nière qui n’hé­site pas à la dé­pla­cer dans le pu­blic. Sa voix est douce, comme si l’heure de la sieste al­lait son­ner. D’ailleurs, il est 13 heures au mo­ment où elle com­mence son ré­cit mais les bam­bins res­tent bien éveillés dans leurs pous­settes. « J’uti­lise des sons et des chants afin de ra­me­ner les en­fants au spec­tacle. » Pen­dant ce temps, les images glissent les unes après les autres tan­dis que ré­sonne l’his­toire de la vie… Car la pe­tite chatte Cho­ko ré­serve bien des sur­prises.

RAYA ET CHO­KO. Un spec­tacle de l’as­so­cia­tion cor­ré­zienne P’tits bouts et Cie.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.