La double peine des ré­seaux so­ciaux au Per­tus

La Montagne (Cantal) - - Le Fait Du Jour -

Réunis sa­me­di soir, au col du Per­tus, les Jeunes agri­cul­teurs et la FDSEA ont aus­si al­lu­mé un feu pour « af­fi­cher la dé­tresse des ter­ri­toires sou­mis à la pré­da­tion du loup. »

L’oc­ca­sion d’évo­quer, avec la qua­ran­taine d’éle­veurs pré­sents, les com­men­taires aux­quels ils sont confron­tés sur les ré­seaux so­ciaux de­puis la ré­vé­la­tion des at­taques es­ti­vales, qu’ils at­tri­buent au loup.

« C’est fa­cile quand on est plan­qué der­rière un écran, s’énerve un éle­veur. Mais quand on est avec les bêtes, on sait ce que c’est. Et la co­ha­bi­ta­tion n’est pas pos­sible. »

Alors, au Per­tus, ils ré­pondent point par point à ceux qui ex­pliquent que les ber­gers ne passent plus as­sez de temps avec les bre­bis. « Dans le temps, il y avait le loup et les sou­cis qui vont avec. Ce n’est pas pour rien qu’il a été éra­di­qué », ex­plique l’un d’eux. « Il y avait plus de monde dans les es­tives et ils n’y ar­ri­vaient pas, ren­ché­rit un autre. Même dans les Alpes, ils y sont en per­ma­nence et ils quittent les es­tives… »

« On est at­ta­qué sur le bie­nêtre ani­mal et on laisse des po­pu­la­tions de loups at­ta­quer les bre­bis, sou­pire Fran­cis Fla­gel, des Jeunes agri­cul­teurs, en conclu­sion. C’est une in­co­hé­rence… »

PHOTO MA­NON CASSAN

SOU­TIEN. Un feu a été al­lu­mé au col du Per­tus.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.