Ar­pa­jon : la vic­toire et le bo­nus

Face à Monflanquin, hier après­mi­di (34­28)

La Montagne (Cantal) - - Sports Rugby - AR­PA­JON (Stade de La Vi­da­lie). EF­FI­CA­CI­TÉ.

Contrat rem­pli pour Ar­pa­jon avec un pre­mier suc­cès bo­ni­fié à do­mi­cile et cinq es­sais à son comp­teur (34-28). Une vic­toire qui laisse ce­pen­dant un goût d’in­ache­vé avec peu de points en deuxième mi-temps.

Dé­chets dans le jeu au pied et balles bal­bu­tiées ont mar­qué les pre­miers gestes de la re­prise du cham­pion­nat à do­mi­cile pour les lo­caux, mais très vite, Ar­pa­jon trouve ses repères et dis­tri­bue beau­coup de jeu. Une pé­na­li­té est réus­sie de part et d’autre et les deux équipes sont au coude­à­coude (3­3, 6e). Les

LA FICHE « ciel et blanc » mul­ti­plient les passes et vont à l’abor­dage. Un es­sai du flan­ker Ri­gal (13e) trans­for­mé par Mal­bert lance le match (8­3).

Le bot­teur de Monflanquin très en verve fait mouche une deuxième fois. En réus­site, il donne même une courte tête d’avance à son équipe (9­8, 21e). Les « ciel et blanc » re­prennent l’ini­tia­tive. Le coup d’oeil de Bon­nard ouvre un es­pace pour An­glard (15­9, 25e). Cinq mi­nutes plus tard, le troi­sième ligne centre ar­pa­jon­nais Fa­la­ve­lu pé­nètre en force dans les 22 mètres, s’ap­puie sur Mal­bert qui trouve à nou­veau An­glard pour un es­sai entre les perches (22­9, 30e). Étin­ce­lants, les ri­ve­rains de la Cère concluent la pre­mière mi­temps en beau­té avec Flo­ren­tin Lhé­ri­tier en po­si­tion de fi­nis­seur (27­9).

Ar­pa­jon ja­mais in­quié­té

Dès la re­prise du deuxième acte, fi­dèle à lui­même, l’ar­ti­fi­cier de L’US Mon­flan­qui­noise ré­duit le score (27­12,43e ) puis ré­ci­dive à la 47e (2715). À nou­veau à l’as­saut de la ligne d’es­sai, les « ciel et blanc » sont re­fou­lés par des Tarn­et­ga­ron­nais res­ser­rés. Sans grande ima­gi­na­tion dans leur jeu mais ac­cro­cheurs, les vi­si­teurs, qui s’ap­puient sur leur bot­teur pour sco­rer, gri­gnotent l’écart avec les coups de pied pla­cés dans l’ob­jec­tif de ne pas re­par­tir les mains vides.

Si l’es­sai de Cal­vet sur une aile semble les éloi­gner du bo­nus dé­fen­sif, un sur­saut d’or­gueil à la 75e mi­nute et une der­nière pé­na­li­té d’auf­frai ré­com­pensent leurs ef­forts.

PHOTO D’ARCHIVES CH­RIS­TIAN STAVEL

Les Ar­pa­jon­nais ont su gé­rer le match de bout en

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.