Une en­tame pro­met­teuse

Saint­flour a te­nu Di­jon à dis­tance (36­32), sa­me­di

La Montagne (Cantal) - - Sports Handball - AERIEN.

De­vant 450 spec­ta­teurs ve­nus rem­plir le com­plexe spor­tif in­ter­com­mu­nal, l’équipe fa­nion du SaintF­lour HB n’a pas man­qué son en­trée en ma­tière dans la com­pé­ti­tion.

Pour faire un bon match il faut être deux, et ce­la a été le cas sa­me­di soir.

La for­ma­tion ré­serve des pros de Di­jon a su, par son en­vie d’al­ler de l’avant, per­mettre un jeu ou­vert et sans cal­cul. Ce­la lui a d’ailleurs coû­té plu­tôt cher tout au long de la pre­mière pé­riode.

Di­jon n’a pas su faire la dif­fé­rence

En ef­fet face à un groupe lo­cal avide d’en dé­coudre et bien dé­ci­dé à mettre un maxi­mum d’in­ten­si­té, elle n’a pu suivre le rythme et le ré­gime d’en­fer exer­cés par les joueurs de la ci­té du vent. Au pre­mier rang de ceux­ci, les nou­veaux ar­ri­vants, Lu­cas Me­nu­barbe, Niels Ar­beys et Quen­tin Erard, mais aus­si les va­leurs sûres et un Guillaume Ja­met tou­jours aus­si af­fû­té dans ses ca­ ges. Bref, du bon tra­vail et un avan­tage de 7 buts à la pause (22 à 15).

Ex­cep­té la bonne en­tame de la se­conde pé­riode, les choses se sont en­suite bien com­pli­quées par les pro­té­gés de Pe­ter Ger­wert.

Les Di­jon­nais mu­nis d’une belle pa­lette d’ar­gu­ments ont alors à leur tour mis la pres­sion sur les épaules de lo­caux de­ve­nus bien moins à l’aise dans le sec­teur of­fen­sif.

L’avan­tage s’est à plu­sieurs fois res­treint à 4 ou 5 uni­tés (30 à 26, 48e puis 33 à 29, 55e) mais, là en­core, les gau­chers de ser­vice san­flo­rain, Vi­na­del et Me­nu­barbe, ar­ti­fi­ciers hors pair, ont su conclure un match et un suc­cès gé­rés, il est vrai, par beau­coup de ro­ta­tions (36 à 32).

Les dé­fen­seurs du Saint Flour HB ont eu fort à faire pour cou­per court aux tirs puis­sants des joueurs de Di­jon.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.