« Le jeu est le mé­tier de l’en­fant »

Une bou­tique en ligne de jeux pour en­fants vient de voir le jour, à Ja­ley­rac

La Montagne (Cantal) - - Mauriac Vivre Sa Ville -

« Au son des grillons » pro­pose une sé­lec­tion de ma­té­riel lu­dique pour jeunes en­fants de 1 à 8 ans, l’âge de toutes les ques­tions.

«Le jeu est le mé­tier de l’en­fant. Le temps pas­sé à jouer n’est ja­mais per­du », aime à ré­pé­ter Alice Re­naux. Une formule qu’elle a lar­ge­ment eu la pos­si­bi­li­té de vé­ri­fier et de consta­ter, au­près de ses deux pe­tits, âgés de 2 ans 1/2 et 4 ans 1/2. C’est pour­tant une tout autre voie que la jeune femme avait em­prun­tée. Des études uni­ver­si­taires, puis un poste d’in­gé­nieur au sein de la fonc­tion pu­blique ter­ri­to­riale, qu’elle quitte après quelques an­nées pour se consa­crer à une nou­velle pas­sion : l’ha­bi­tat et la construc­tion éco­lo­gique.

Ar­ri­vée en 2003 dans le Can­tal, elle s’ins­talle trois ans plus tard à Ja­ley­rac, en tant qu’ar­ti­san. Sa deuxième gros­sesse change la donne : « Je ne pou­vais plus faire les dé­pla­ce­ments pour as­su­rer les chan­tiers ». Alors, elle change son fu­sil d’épaule et, forte de son ex­pé­rience de ma­man, se lance dans un nou­veau pro­jet au­quel elle donne le jo­li nom d’« Au son des grillons ».

Pen­dant deux ans, Alice fait des re­cherches, suit des for­ma­tions et sa bou­tique en ligne naît le mois der­nier.

Le ma­té­riel qu’elle sé­lec­tionne soi­gneu­se­ment vise un ob­jec­tif : fa­vo­ri­ser l’ima­gi­na­tion et la créa­tion en­fan­tines, tout en ap­por­tant des ré­ponses aux nom­breuses ques­tions que se posent les pe­tits.

« L’un des meilleurs ap­pren­tis­sages reste la ma­ni­pu­la­tion, ex­plique­t­elle. Un bâ­ton, un bout de fi­celle ou une motte de terre suf­fisent sou­vent à les amu­ser. Le rap­port à la na­ture est in­dis­pen­sable, car il per­met à l’en­fant d’ex­plo­rer et de com­prendre son en­vi­ron­ne­ment. »

Et de mi­ser sur des jeux fa­bri­ qués à par­tir de ma­té­riaux du­rables et éthiques : bois, tis­sus, ca­ou­tchouc, qui se dé­clinent sous forme de tou­pies, rampes à billes, po­choirs, théâtres d’ombres et autres pou­pées éco­lo­giques. « Tous ces jeux sont des­ti­nés à faire ap­pré­hen­der aux en­fants, de fa­çon na­tu­relle et lu­dique, les fon­da­men­taux, les sciences, les arts et les loi­sirs créa­tifs ». Et si elle­même a quelques fois des doutes, ses propres en­fants sont de for­mi­dables co­bayes pour ex­pé­ri­men­ter de nou­veaux concepts.

Des ou­tils pour don­ner ma­tière à ré­flexion

La dé­marche d’alice a d’autres ob­jec­tifs, par­mi les­quels fi­gure le par­tage des ac­ti­vi­tés en fa­mille. « Sou­vent, les jeux avec les­quels s’amusent les pe­tits n’in­té­ressent pas leurs pa­rents ». Autre cre­do : « Les en­fants ne doivent pas res­sen­tir l’ap­pren­tis­sage comme une contrainte, voire une pu­ni­tion ». Elle ajoute : « Les pa­rents ont sans doute ten­dance à être trop in­ter­ven­tion­nistes. “Au son des grillons” est une bou­tique pour en­fants libres de jouer, bou­ger, ex­plo­rer, ap­prendre et rê­ver ».

La jeune femme es­père voir son concept in­té­res­ser les col­lec­ti­vi­tés, à tra­vers la mu­tua­li­sa­tion. « Cer­tains jeux pour­raient tour­ner dans les écoles, les centres aé­rés, les lu­do­thèques et don­ner ma­tière à des ate­liers ou des ani­ma­tions. »

« Le temps pas­sé à jouer n’est ja­mais du temps per­du »

JEUX POUR EN­FANTS. Alice Re­naux sé­lec­tionne des jeux aptes à fa­vo­ri­ser le dé­ve­lop­pe­ment des jeunes en­fants.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.