Ar­verne Out­door passe la sixième

Raid in France sup­port des cham­pion­nats du monde à La Réunion, à par­tir d’au­jourd’hui

La Montagne (Cantal) - - Sports Auvergne - Jean-phi­lippe Béal

120 heures de course nons­top at­tendent les en­ga­gés au Raid in France 2018, sup­port des Mon­diaux, qui se dis­pute à par­tir d’au­jourd’hui, à La Réunion. Avec les Puy­dô­mois d’ar­verne Out­door - Ino­prod.

Ar­verne Out­door est un as­si­du de Raid in France : « De­puis 2011, ce se­ra la 6e par­ti­ci­pa­tion. Mais nous ne sommes que deux, Da­vid Bar­daud et moi, à avoir été là pour la pre­mière », ex­plique Sté­phane Du­mor­tier, le chef de route de l’équipe puy­dô­moise, 5 par­ti­ci­pa­tions per­son­nelles au comp­teur.

De quoi ju­ger l’épreuve et son évo­lu­tion en connais­seur : « La prin­ci­pale touche au VTT où, spé­ci­fi­ci­té de Raid in France par rap­port aux manches de Coupe du monde, il y avait beau­coup de por­tage : on était beau­coup plus sous le vé­lo que sur le vé­lo et ça re­bu­tait les étran­gers, où des Sué­dois aux Sud­amé­ri­cains, on est ha­bi­tué à beau­coup plus rou­lant. Le chan­ge­ment est in­ter­ve­nu en 2012, où le Raid a dé­jà été cham­pion­nat du monde avec un tra­cé, à l’époque, des Hautes­alpes à la Mé­di­ter­ra­née. »

Cette édi­tion 2018 des Mon­diaux ARWC (Ad­ven­ture Ra­cing World Cham­pion­shis) offre trek, VTT, kayak (en pleine mer, avec dis­po­si­tion de sé­cu­ri­té due au risque « re­quin »), ca­nyo­ning, spé­léo, mon­tagne, cordes et pa­ckraft : « Ce­la fait quelques an­nées que c’est ap­pa­ru en raids mais ce se­ra une pre­mière sur Raid in France. C’est une em­bar­ca­tion faite pour le sport aven­ture, qu’on gonfle, dé­gonfle et qu’on porte avec soi. »

« La Réunion, c’est cas­sant »

Avec ses avan­tages d’au­to­no­mie et ses in­con­vé­nients, de poids sur­tout, soit 16 à 20 kg, une fois les pa­gaies, fond et kit de ré­pa­ra­tion ajou­tés aux 5 kg de dé­part. À gé­rer sur les quelque 400 km de par­cours non­stop qui se­ront dé­cou­verts au fur et à me­ sure par les concur­rents. Du cô­té d’ar­verne Out­door ­ Ino­prod, on s’at­tend « à vi­si­ter l es points em­blé­ma­tiques de l’île. Mais il y au­ra sû­re­ment des sur­prises… En tout cas, les trecks vont être vrai­ment durs : La Réunion, c’est cas­sant, donc on est beau­coup des­cen­du dans le Sud de la France, où il y a de la caillasse, des marches… Là, on au­ra l’équi­valent à pied de La Dia­go­nale des fous, avec 180 km à VTT, 80 km de pa­ckraft, la charge du sac et le manque de som­meil, l es meilleurs pas­sant dé­jà 5 nuits sur le ter­rain… »

Pour cette édi­tion et se­lon le rè­gle­ment de l’épreuve sur la com­po­si­tion des teams, Ar­verne Out­door ­ Ino­prod ac­cueille une nou­velle ve­nue : « On n’a pas trou­vé de vo­lon­taire chez nous. On a donc re­cru­té hors as­so­cia­tion, voi­là un an, avec Ca­mille, toute nou­velle sur ce type de for­mat, mais dis­po­sant d’un gros ni­veau phy­sique et dont on sait qu’elle s’en­ten­dra bien avec tout le monde. »

Une co­hé­sion que l e qua­tuor, contraintes per­so ou pro des uns et des autres, au­ra sur­tout tra­vaillée « à deux ou à trois, en stages ou com­pé­ti­tions. »

Ar­verne Out­door es­time pou­voir vi­ser une place « entre 10 et 20 ( sur 63 teams). Mais il y a tel­le­ment d’aléas sur ce type d’épreuve… », tem­père Sté­phane Du­mor­tier.

QUA­TUOR MIXTE. Da­vid Bar­daud, Sté­phane Du­mor­tier, Ca­mille De­fer et Sé­bas­tien Tru­meau.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.