Trump à quitte ou double

La Montagne (Cantal) - - France & Monde Actualités -

La cam­pagne amé­ri­caine des « Mid­terms » – élec­tions par­le­men­taires de mi-man­dat – au­ra été mar­quée par de grands évé­ne­ments et dé­bats qui pour­raient être dé­ci­sifs. Avec, tou­jours en sur­plomb, la fi­gure om­ni­pré­sente de Do­nald Trump.

Voi­ci un tour d’ho­ri­zon des ques­tions clés dans la course pour le contrôle du Congrès amé­ri­cain qui s’est jouée, cette nuit, aux États­unis. Le scru­tin semble avoir été mar­qué par une forte par­ti­ci­pa­tion.

■ En­jeux. Si son nom ne fi­gure pas sur les bul­le­tins de vote, Do­nald Trump n’en est pas moins au coeur des élec­tions. « Vo­ter pour Mar­sha, c’est en fait vo­ter pour moi ! », a­t­il ain­si dé­cla­ré dans le Ten­nes­see, aux cô­tés de la can­di­date ré­pu­bli­caine au Sé­nat, Mar­sha Black­burn. L’homme d’af­faires a mul­ti­plié l es mee­tings de cam­pagne, bien conscient que si les ré­pu­bli­cains perdent le contrôle du Congrès, sa fin de man­dat se­ra pa­ra­ly­sée.

Vio­lences et dis­cours

agres­sif. La fin de cam­pagne a été en­deuillée par la pire at­taque an­ti­sé­mite de l’his­toire des États­unis, qui a fait onze morts dans une sy­na­gogue de Pitts­burgh. Elle avait été pré­cé­dée par plu­sieurs jours d’une chasse à l’homme ten­due pour re­trou­ver ce­lui qui avait en­voyé des co­lis pié­gés à plu­sieurs hautes per­son­na­li­tés dé­mo­crates, comme l’an­cien pré­sident Ba­rack Oba­ma, l’ex­se­cré­taire d’état et can­di­date à la pré­si­den­tielle Hilla­ry Clin­ton et l’in­ves­tis­seur George So­ros.

Cette ex­plo­sion de vio­lence à moins de deux se­maines des scru­tins a ou­vert le dé­bat sur le dis­cours agres­sif du pré­sident amé­ri­cain et son pos­sible ef­fet d’in­ci­ta­tion dans un pays pro­fon­dé­ment di­vi­sé.

Femmes. Après l’éclo­sion du mou­ve­ment #Metoo pour dé­non­cer les agres­sions sexuelles et les ma­ni­fes­ta­tions monstres de femmes contre Do­nald Trump, les élec­trices et les can­di­dates sont au coeur du pre­mier scru­tin na­tio­nal de­puis son ar­ri­vée à la Mai­son­blanche.

Les Amé­ri­caines ap­pa­raissent par­ti­cu­liè­re­ment mo­ti­vées pour vo­ter cette fois, et un groupe d’élec­trices – les femmes di­plô­mées des quar­tiers ai­sés, plus mo­dé­rées – at­tirent toute l’at­ten­tion car, écoeu­rées par les pro­pos vi­ru­lents de Do­nald Trump, elles pour­raient bien faire bas­cu­ler des scru­tins ser­rés en fa­veur des dé­mo­crates.

Im­mi­gra­tion. En­voi de troupes à la fron­tière avec le Mexique pour contrer l’« in­va­sion » de mi­grants ve­nant à pied d’amé­rique cen­trale, re­mise en cause du droit du sol, his­toires sca­breuses de meur­triers sans pa­piers : pas de doute, Do­nald Trump et les ré­pu­bli­cains ont dé­ci­dé de pla­cer l’im­mi­gra­tion au coeur de leur fin de cam­pagne des « Mid­terms ».

San­té. Les dé­mo­crates mar­tèlent de­puis des mois un mes­sage cen­tral en di­rec­tion des électeurs : « Si les ré­pu­bli­cains ren­forcent leur contrôle du Congrès, ils dé­trui­ront votre cou­ver­ture san­té ! » Un mes­sage puis­sant dans un pays qui ne bé­né­fi­cie pas d’un sys­tème de san­té uni­ver­sel. La ré­forme du dé­mo­crate Ba­rack Oba­ma avait per­mis à des mil­lions d’amé­ri­cains de s’as­su­rer.

Mal­gré leur grande pro­messe de cam­pagne en 2016, les ré­pu­bli­cains et Do­nald Trump ont pour l’ins­tant échoué à l’abro­ger. Mais ils la dé­tri­cotent peu à peu…

PHO­TO AFP

PAR­TI­CI­PA­TION. Comme ici en Vir­gi­nie, une forte par­ti­ci­pa­tion semble avoir mar­qué le scru­tin. Le nombre d’électeurs ayant vo­té par an­ti­ci­pa­tion a aug­men­té de 40 % par rap­port à 2014.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.