Au moins quatre vic­times

La co­lère gronde contre l’ha­bi­tat in­sa­lubre qui gan­grène le centre­ville

La Montagne (Cantal) - - Jeux - FOUILLES.

La co­lère gronde à Mar­seille au len­de­main de l’ef­fon­dre­ment de plu­sieurs im­meubles vé­tustes du centre-ville qui a fait au moins quatre morts.

Quatre corps – ceux de deux hommes et de deux femmes – ont été dé­cou­verts, hier, dans l’im­mense tas de dé­combres par l es se­cou­ristes. « Très, très vrai­sem­bla­ble­ment cinq per­sonnes », ain­si que « trois vi­si­teurs » se trou­vaient dans l’un des im­meubles ef­fon­drés, au nu­mé­ro 65 rue d’au­bagne, a in­di­qué hier dans la soi­rée le pro­cu­reur de la Ré­pu­blique de Mar­seille, Xa­vier Ta­ra­beux. Les corps des vic­times « n’ont pas en­core été iden­ti­fiés ».

Les au­to­ri­tés avaient an­non­cé dès lun­di que les re­cherches pour­raient du­rer plu­sieurs jours. Par pe­tits groupes, de nom­breux ha­bi­tants des im­meubles conti­gus ont pu ac­cé­der hier après­mi­di à leurs lo­ge­ments afin de ré­cu­pé­rer des af­faires et en sor­tir peu après char­gés de sacs et de va­lises, cer­tains avec leur té­lé­vi­seur sous le bras.

Mar­chands de som­meil

Des ha­bi­tantes du nu­mé­ro 69 se consolent : « Au moins nous sommes vi­vantes ». Mais So­nia reste très en co­lère contre « les mar­chands de som­meil qui n’entre­ tiennent pas les lo­caux ». « Ce­la fait dix ans que je suis là, je n’ai ja­mais vu per­sonne ins­pec­ter mon ap­par­te­ment », re­late l’ha­bi­tante. « C’est l’en­fer ici, ils savent que c’est de la merde et des gens meurent pour rien », dé­nonce à son tour Tou­fik Ben Rhou­ma, un ha­bi­tant, es­ti­mant que les ef­fon­dre­ments sont « 100 % de la faute de la mai­rie ».

Anis­sa Ali Soua­li, qui loue avec son ma­ri et ses trois en­fants, dont le der­nier âgé d’à peine un mois, un stu­dio 500 € par mois, est aus­si très re­mon­tée. « C’est plein de ca­fards. Il y a des dé­gâts sur le pla­fond de l’eau qui cou­lait. Tout ce­la la mai­rie le sa­vait. J’ai fait ve­nir quel­qu’un [ de la mai­rie] il y a moins d’un an grâce à l’as­sis­tante so­ciale. Mais le pro­prié­taire a des connais­sances à la mai­rie, alors ils n’ont rien fait », ac­cuse la jeune femme.

L’hy­po­thèse des fortes pluies

Le syn­dic de l’im­meuble nu­mé­ro 65, dont 9 ap­par­te­ments étaient oc­cu­pés, as­sure avoir pris toutes les me­sures utiles pour la sé­cu­ri­té du bâ­ti­ment, mais pointe l’état de l’im­meuble voi­sin, 63 rue d’au­bagne ra­che­té par le bailleur so­cial mu­ni­ci­pal, et mu­ré de longue date.

Si la mai­rie a avan­cé l’hy­po­thèse des fortes pluies des der­niers jours pour ex­pli­quer la ca­tas­trophe, plu­sieurs re­pré­sen­tants de l’op­po­si­tion ont fait le lien avec l’am­pleur du pro­blème du lo­ge­ment in­digne à Mar­seille. En dé­but de soi­rée, l’ad­jointe au Lo­ge­ment du maire LR Jean­claude Gau­din, Ar­lette Fruc­tus, a dé­fen­du « l’énorme tra­vail » fait pour « l’éra­di­ca­tion de l’ha­bi­tat in­digne ». « Nous sommes in­ter­ve­nus dans le centre­ville, dé­jà, sur 50 im­meubles, c’est­à ­d ire 500 lo­ge­ments ont été en­tiè­re­ment ré­ha­bi­li­tés ».

La mai­rie a en­ga­gé de­puis 2011 un vaste plan de re­qua­li­fi­ca­tion du centre­ville, mais sans pou­voir vé­ri­ta­ble­ment re­mé­dier au pro­blème. Trois ka­lach­ni­kovs, un lan­ce­ro­quettes et un fu­sil à pompe ont été re­trou­vés, hier, dans une voi­ture sta­tion­née à Saint­de­nis (Seine­saint­de­nis).

Sur­sis

Un tren­te­naire qui avait dis­per­sé les cendres mal éteintes d’un barbecue, pro­vo­quant un violent in­cen­die près de Nice, que les pom­piers avaient mis 8 jours à éteindre en 2017, a été condam­né hier à quatre mois de pri­son avec sur­sis par le tri­bu­nal cor­rec­tion­nel. Un Ita­lien, ar­rê­té ven­dre­di dans la Drôme, au vo­lant d’une ca­mion­nette qui trans­por­tait 20 clan­des­tins pa­kis­ta­nais dans des condi­tions in­hu­maines, a été condam­né à trois ans de pri­son ferme, a­t­on ap­pris hier.

In­ter­pel­lés

Treize per­sonnes ont été in­ter­pel­lées et 7 gen­darmes lé­gè­re­ment bles­sés jeu­di à Stras­bourg, en marge d’une ma­ni­fes­ta­tion pro­kurde, lors d’échauf­fou­rées entre mi­li­tants et forces de l’ordre près des ins­ti­tu­tions eu­ro­péennes, a­t­on ap­pris hier.

Meurtre

Un gar­çon de 11 ans, qui re­fu­sait de ran­ger sa chambre comme on le lui de­man­dait, s’est sai­si d’une arme ap­par­te­nant à son grand­père, a tué sa grand­mère d’une balle dans la tête, puis s’est sui­ci­dé, se­lon des mé­dias lo­caux en Ari­zo­na.

Sau­veur

Un pê­cheur à la ligne de Nou­velle­zé­lande a sau­vé la vie d’un bé­bé d’un an et de­mi qui flot­tait dans la mer, et qu’il avait pris pour une pou­pée, a rap­por­té la presse lo­cale.

PHO­TO AFP

Au moins huit per­sonnes se trou­vaient dans l’im­meuble.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.