Un point qui re­donne un peu d’es­poir

Le Stade Au­rilla­cois est al­lé cher­cher le bonus dé­fen­sif à Co­lo­miers

La Montagne (Cantal) - - Pro D2 2018-2019 Sports - À Co­lo­miers, Nour­re­dine Re­gaieg DÉ­TER­MI­NA­TION. CO­LO­MIERS (stade Mi­chel-ben­di­chou).

Cha­fouins après leur piètre pres­ta­tion face à Bourg-enB­resse, les Au­rilla­cois sont al­lés ar­ra­cher un point de bonus dé­fen­sif très im­por­tant sur la pe­louse de Co­lo­miers.

On le voyait ve­nir mais on osait à peine y croire. Quand on sait toutes les mésa­ven­tures du Stade Au­rilla­cois avec les ar­bitres cette sai­son, on ne pou­vait pas s’em­pê­cher de se dire que quelque chose al­lait ve­nir se mettre sur la route de Can­ta­liens en pas­ser d’ar­ra­cher le bonus dé­fen­sif à Co­lo­miers. Mais cette fois, les « rouge et bleu » sont al­lés se le cher­cher. Et c’est mé­ri­té.

Vi­si­ble­ment pas in­hi­bés par la pres­sion liée à leur si­tua­tion au clas­se­ment, les Au­rilla­cois ont pris le match par le bon bout. Am­bi­tieux dans le jeu, Paul Bois­set et ses hommes n’ont pas mis long­temps à of­frir à Se­gonds l’op­por­tu­ni­té d’ou­vrir le score (0­3, 6e).

Mais deux fautes coup sur coup plus tard, les Can­ta­liens se re­trou­vaient me­nés après deux pé­na­li­tés pas­sées par Gi­rard (3­3, 13e puis 6­3, 16e). Pour­tant ré­duits à 14 après le jaune re­çu par Mé­main (23e), les Co­lu­mé­rins s’of­fraient un es­sai de 90 mètres conclu par Ca­ze­nave, il faut bien le dire, ai­dés par la désor­ga­ni­sa­ tion dé­fen­sive can­ta­lienne (13­3, 27e). Mais bien plus joueurs que ces der­niers temps, les Can­ta­liens ne tar­daient pas à re­ve­nir au score et, sur une ac­tion digne du Stade Au­rilla­cois des grands soirs, en­voyaient Mai­tu­ku à l’es­sai après un énorme tra­vail d’am­rou­ni (13­10, 30e).

Can­ton­nés dans leur camp face aux en­vies de jeu de Co­lo­miers, les Can­ta­liens pas­saient le plus clair de leur temps à dé­fendre en dé­but de se­conde pé­riode. Et à trop su­bir, ils se met­taient à nou­veau à la faute. Une in­dis­ci­pline que Gi­rard pu­nis­sait une pre­mière (16­10, 51e), puis une deuxième fois (19­10, 61e). Dé­sor­mais à l’abri d’un es­sai trans­for­mé, les Co­lu­mé­rins conti­nuaient à ten­ter de jouer mais les Au­rilla­cois, avec beau­coup de coeur, te­naient bon.

Mieux en­core, les hommes d’an­dré Bes­ter et Thier­ry Peu­chles­trade re­ve­naient mettre la pres­sion dans les 22 mètres haut­ga­ron­nais. À grands coups de pick and go, les « rouge et bleu » ve­naient échouer sur la ligne, à la base du po­teau, tout proches d’un es­sai qui leur of­frait le point de bonus dé­fen­sif mais Mon­sieur Da­tas en dé­ci­dait au­tre­ment (70e).

Cette fois, Au­rillac a joué jus­qu’au bout

Le Stade Au­rilla­cois ne comp­tait pas en res­ter là. Sûr de sa force en par­tie re­trou­vée de­vant, les Can­ta­liens re­ve­naient in­ves­tir le camp de Co­lo­miers et ob­te­naient une pé­na­li­té dans les der­nières se­condes.

So­lides en mê­lée et net­te­ment do­mi­na­teurs, ils op­taient pour l’af­fron­te­ment et après plu­sieurs pé­na­li­tés contre les Co­lu­mé­rins et un car­ton jaune à Bé­zian, ils ob­te­naient un es­sai de pé­na­li­té am­ple­ment mé­ri­té. Et dé­cro­chaient au pas­sage un point de bonus dé­fen­sif im­por­tant et très en­cou­ra­geant (19­17, 80e+2).

Un pe­tit point qui suf­fi­sait à leur bon­heur et qui ve­nait les ré­con­for­ter après la dé­cep­tion du match face à Bourg­enB­resse sept jours plus tôt.

Mais at­ten­tion de ne pas s’en­dor­mir sur ses lau­riers parce que ven­dre­di, c’est l’ogre Mont­de Mar­san qui va se pré­sen­ter à Au­rillac.

Des am­bi­tions dans le jeu re­trou­vées

CO­LO­MIERS 19 - AU­RILLAC 17

PHOTO PQR

A l’image d’aden­dorff, les Au­rilla­cois ont four­ni beau­coup d’ef­forts.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.