Un point très im­por­tant pour la suite

Le Stade Au­rilla­cois a dé­cro­ché le bo­nus dé­fen­sif à Co­lo­miers en fin de match (19­17)

La Montagne (Cantal) - - Sports - Nour­re­dine Re­gaieg EN­VIE.

Dans la course au main­tien, le Stade Au­rilla­cois est al­lé dé­cro­cher un point de bo­nus dé­fen­sif très im­por­tant sur la pe­louse de Co­lo­miers, un concur­rent di­rect. Si­non, il se­rait au­jourd’hui 14e, avec seule­ment trois points d’avance sur la zone rouge.

Dans un cham­pion­nat aus­si ser­ré que la Pro D2 ver­sion 20182019, tous les points vont comp­ter à la fin. Comme ce­lui dé­cro­ché en fin de match la se­maine der­nière par Bourg­en­bresse sur la pe­louse de Jean­al­ric, ce­lui ar­ra­ché par Paul Bois­set et ses hommes au bout du sus­pense sur la pe­louse de Co­lo­miers pour­rait va­loir cher dans quelques mois.

Avec ce deuxième bo­nus dé­fen­sif pris en dé­pla­ce­ment, ajou­té à ce­lui sau­vé contre Ne­vers à do­mi­cile, les hommes d’an­dré Bes­ ter et Thier­ry Peu­chles­trade ont qua­si­ment ef­fa­cé le re­vers su­bi à Jean­al­ric face aux Ne­ver­sois et pour­raient bien­tôt se re­trou­ver à l’équi­libre.

En ne re­ve­nant pas de Haute­ga­ronne bre­douille, le Stade Au­rilla­cois (12e avec 19 points) reste à hau­teur de Co­lo­miers (13e avec 19 points) et de Mon­tau­ban (14 avec 19 points) qui a frô­lé l’ex­ploit sur la pe­louse de Ne­vers et qui est re­par­ti du Pré­bi­jou avec le bo­nus dé­fen­sif.

Les trois for­ma­tions se gardent donc une pe­tite

emarge de sé­cu­ri­té vis­à­vis de la zone rouge où pointent Bourg­e n­b resse (15e avec 15 points), lar­ge­ment bat­tu à Bayonne, et Mas­sy (16e avec 10 points) qui vient d’en­re­gis­trer une qua­trième dé­faite à do­mi­cile face à Oyon­nax.

Une nou­velle preuve de l’im­por­tance ul­time des points de bo­nus dans ce cham­pion­nat très ser­ré comme n’avait pas man­qué de le sou­li­gner An­dré Bes­ter en mi­lieu de se­maine der­nière avant le dé­pla­ce­ment à Co­lo­miers.

Une réa­li­té pour les équipes en bas du classe­ ment dans la course au main­tien mais éga­le­ment pour le haut du pa­nier. À l’image d’oyon­nax et Bayonne qui, en pre­nant le bo­nus of­fen­sif, sont re­ve­nus, à éga­li­té avec Mont­de­mar­san, à la pre­mière place du clas­se­ment, ou en­core de Brive qui a ar­ra­ché le bo­nus dé­fen­sif à Car­cas­sonne et qui évite que les Au­dois, ain­si que Ne­vers ne lui passent de­vant.

Ne plus rien concé­der à do­mi­cile

Avant d’avoir droit à une se­maine de cou­pure, les mal clas­sés de­vront mettre un der­nier coup de col­lier ven­dre­di. Si Mon­tau­ban et Mas­sy se dé­placent res­pec­ti­ve­ment à Vannes et Aix­en­pro­vence, Co­lo­miers (face à Ne­vers), Bourg­en­bresse (contre An­gou­lême) et sur­tout Au­rillac qui re­çoit Montde­mar­san, lea­der, de­vront im­pé­ra­ti­ve­ment faire le plein à do­mi­cile.

Et si en plus les Can­ta­liens par­ve­naient à dé­cro­cher leur pre­mier point de bo­nus of­fen­sif de la sai­son, ce se­rait vrai­ment la ce­rise sur le gâ­teau.

Les Au­rilla­cois grap­pillent du ter­rain

PHO­TO BEP

Jack Mcp­hee et les Au­rilla­cois n’ont rien lâ­ché jus­qu’au bout pour dé­cro­cher un point de bo­nus qui vau­dra cher.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.