En panne de ré­veil, Mont­lu­çon ar­rache le bo­nus dé­fen­sif

Re­vers à Issoudun (37­31), hier

La Montagne (Cantal) - - Sports - Issoudun (Stade de Fra­pesle).

17 points dans la mu­sette en un quart d’heure. Il y a cer­tai­ne­ment meilleure ma­nière d’en­ta­mer une par­tie de rug­by.

C’est pour­tant le re­tard que concé­daient les Mont­lu­çon­nais dès la quin­zième mi­nute face à Issoudun, leur ad­ver­saire du jour. Entre une en­tame ra­tée, le vent contraire et des lo­caux par­fai­te­ment dans leur par­tie, il y avait un monde d’écart entre les deux équipes. Pour preuve, même si les Au­ver­gnats trou­vaient les moyens de sor­tir un peu la tête hors de l’eau et d’ins­crire un es­sai de pé­na­li­té, ce sont bien les Is­sol­du­nois qui étaient les maîtres du jeu. Ils ins­cri­vaient deux es­sais sup­plé­ men­taires avant de le­ver le pied.

Mal­gré ce­la, les Mon­tu­çon­nais ont eu le mé­rite de ne ja­mais lâ­cher. Ce­la s’est vu dès la fin de la pre­mière pé­riode, où Tho­mas ins­cri­vait un deuxième es­sai pour sa for­ma­tion. Mais c’est sur­tout en deuxième pé­riode que les vi­si­teurs mon­traient un autre vi­sage, beau­coup plus in­quié­tant pour les lo­caux. Les Is­sol­du­nois, même s’ils jouaient cette fois contre le vent, pas­saient en ef­fet la ma­jo­ri­té du temps dans leur camp. Au terme d’in­ter­mi­nables ar­rêts de jeu, les Mont­lu­çon­nais ins­cri­vaient un es­sai et une pé­na­li­té qui leur per­met­taient d’ar­ra­cher le bo­nus dé­fen­sif.

ISSOUDUN 37 - MONT­LU­ÇON 31

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.