Ju­ger le men­songe d’une mère

Le pro­cès d’une in­croyable dis­si­mu­la­tion d’en­fant de­vant la cour d’as­sises

La Montagne (Cantal) - - Jeux - Éric Porte

À par­tir d’au­jourd’hui, la cour d’as­sises de la Cor­rèze se penche sur le dos­sier d’une en­fant re­trou­vée nue dans un coffre de voi­ture. Elle pré­sente des troubles ir­ré­ver­sibles, liés aux condi­tions d’une clan­des­ti­ni­té to­tale. Sa mère est dans le box des ac­cu­sés.

Les ju­rés qui se­ront dé­si­gnés au­jourd’hui pour sié­ger aux cô­tés des ma­gis­trats de la cour d’as­sises de la Cor­rèze, à Tulle, le savent dé­jà. C’est un dos­sier cri­mi­nel hors­norme sur le­quel ils vont se pen­cher jus­qu’au 21 no­vembre, pour ten­ter de com­prendre le comment et le pour­quoi d’une in­vrai­sem­blable dis­si­mu­la­tion d’en­fant.

Dans le box des ac­cu­sés, une mère de fa­mille de 50 ans, ju­gée pour vio­lence sui­vie d’in­fir­mi­té per­ma­nente sur mi­neur de quinze ans par as­cen­dant, pri­va­tion de soins ou d’ali­ments et dis­si­mu­la­tion ; elle risque 20 ans de ré­clu­sion cri­mi­nelle.

Les faits dé­fient l’ima­gi­na­tion, comme l’avait sou­li­gné le pro­cu­reur de Brive, en oc­to­ bre 2013, lorsque l’af­faire a écla­té, pro­vo­quant une im­mense vague d’émo­tion. Le ven­dre­di 25 oc­tobre, les em­ployés d’un ga­rage de Ter­ras­son (24) dé­couvrent dans le coffre d’un vé­hi­cule une en­fant nue, vi­si­ble­ment déshy­dra­tée, fié­vreuse, à peine vi­vante ; au­tour d’elle, des sacs­pou­belles, des ex­cré­ments…

L’ac­cu­sée as­siste à la scène et confirme être la mère. L’en­quête montre ra­pi­de­ment un scé­na­rio in­croyable : l’en­fant, née dans la clan­des­ti­ni­té en no­vembre 2011, a été ca­chée pen­dant des mois aux yeux de tous, y com­pris du ma­ri (*) et des trois en­fants du couple ins­tal­lé à Bri­gnac­laP­laine, près de Brive.

La mère se contente d’ap­por­ter des soins som­maires, ca­ chant la pe­tite fille, qu’elle ap­pelle Sé­ré­na, dans une pièce obs­cure de la mai­son ou dans le coffre de la voi­ture. Pour un col­lège d’ex­perts, ces condi­tions de vie sont à l’ori­gine du « syn­drome au­tis­tique vrai­sem­bla­ble­ment ir­ré­ver­sible » dont souffre l’en­fant, qui ne com­mu­nique pas avec au­trui.

La dé­fense va s’ap­puyer sur l’hy­po­thèse d’un dé­ni de gros­sesse pous­sé à l’ex­trême. L’ac­cu­sée en a connu plu­sieurs. Dans sa seule dé­cla­ra­tion pu­blique, lors d’une émis­sion de té­lé en no­vembre 2013, elle avait dé­cla­ré s’être « en­fer­mée dans un men­songe ».

Mais les par­ties ci­viles, trois as­so­cia­tions de dé­fense de l’en­fant, n’y croient ab­so­lu­ment pas. Pour elles, le dos­sier re­lève d’une in­sou­te­nable mal­trai­tance. Pour se faire une idée, les ju­rés vont de­voir plon­ger dans la psy­cho­lo­gie ap­pa­rem­ment trouble d’une mère de fa­mille. Quatre femmes ont été mises en exa­men, no­tam­ment pour as­sas­si­nat, et trois d’entre elles pla­cées en dé­ten­tion pro­vi­soire, après la dé­cou­verte dans l’ag­glo­mé­ra­tion de Rouen d’un corps dé­ca­pi­té et dé­mem­bré, a­t­on ap­pris hier.

Morte

Une en­quête est en cours en Bul­ga­rie sur la mort d’une Fran­çaise de 23 ans, trou­vée pen­due dans le centre de Lo­vetch, au nord du pays, a in­di­qué une source po­li­cière, hier. Jean­mi­chel Blan­quer a op­po­sé une fin de non­re­ce­voir aux élèves du ly­cée Di­wan, de Ca­rhaix (Fi­nis­tère), qui avaient ré­di­gé leur épreuve de maths du bac en bre­ton, a in­di­qué l’as­so­cia­tion Bak e Brez­ho­neg, sa­me­di.

Mis en exa­men

Un cin­quième homme, soup­çon­né d’être co­au­teur du viol d’une jeune fille mi­sep­tembre, près de Tou­louse, et dont les images avaient été dif­fu­sées sur les ré­seaux so­ciaux, a été mis en exa­men ven­dre­di et pla­cé en dé­ten­tion pro­vi­soire, a­t­on ap­pris sa­me­di.

Dé­man­te­lé

Les po­lices es­pa­gnole et fran­çaise ont dé­man­te­lé un ré­seau cri­mi­nel ba­sé à Amiens, soup­çon­né d’or­ga­ni­ser la ve­nue en Eu­rope de cen­taines de Pa­les­ti­niens, a an­non­cé hier la po­lice es­pa­gnole.

Pié­gées

Une femme de 50 ans a été in­cul­pée en Aus­tra­lie dans le cadre d’in­ves­ti­ga­tions lan­cées sur le mys­tère des fraises pié­gées avec des ai­guilles à coudre, ont an­non­cé hier les au­to­ri­tés.

PH. D’AR­CHIVES EP

en exa­men. La mère ar­rive au pa­lais de jus­tice de Brive pour sa mise

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.