« On n’en a pas as­sez fait », re­con­naît Gaudin

La Montagne (Cantal) - - France & Monde -

« On n’en a pas as­sez fait » pour éra­di­quer l’ha­bi­tat in­sa­lubre, a re­con­nu hier le maire de Mar­seille, JeanC­laude Gaudin (LR), près d’une se­maine après l’ef­fon­dre­ment de deux im­meubles, qui ont fait huit morts dans la ci­té pho­céenne.

« C’est com­pli­qué, parce qu’on ne nous laisse pas ma­noeu­vrer, et donc il est clair que l’in­sa­lu­bri­té existe en­core », a dé­ve­lop­pé l’élu, aux ma­nettes de la ville de­puis 22 ans, lors d’une confé­rence de presse à l’hô­tel de ville. « Il faut qu’on s’at­tache à faire des ef­forts sé­rieux de ce cô­té­là ».

Une note confi­den­tielle de l’agence ré­gio­nale de san­té, ré­vé­lée par Le Monde, étrille le ser­vice com­mu­nal d’hy­giène et de san­té (SCHS) de la ville de Mar­seille, ju­geant que ses agents ont ten­dance à « sous­éva­luer » les dys­fonc­tion­ne­ments dans les im­meubles, et à « mi­ni­mi­ser » leur im­pact sur la san­té des ha­bi­tants. JeanC­laude Gaudin, in­ter­ro­gé par la presse sur cette note, a as­su­ré que la mai­rie al­lait « ren­for­cer ce ser­vice­là ».

Sa­me­di, une marche blanche a re­grou­pé 8.000 per­sonnes se­lon la po­lice. Des slo­gans hos­tiles à l’édile ont été scan­dés. Mais du­rant sa confé­rence de presse, le maire a une nou­velle fois écar­té la pos­si­bi­li­té d’une dé­mis­sion. « Je ne fais pas tout bien, j’en suis sûr, mais je suis là et je reste là ! », a­t­il dé­cla­ré.

Tout au long de la se­maine, les cri­tiques à l’égard de Jean­claude Gaudin n’ont ces­sé de croître. Un rap­port re­mis en 2015 au gou­ver­ne­ment fai­sait état de 40.000 lo­ge­ments in­dignes à Mar­seille, me­na­çant la sé­cu­ri­té de près de 100.000 ha­bi­tants.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.