«Un nou­velle ère qui s’ouvre »

An­nick­hay­raud, ma­na­ger des Bleues aux anges

La Montagne (Cantal) - - Sports - Va­lé­ry Le­fort EX­PLOIT.

« On tra­vaille pour ve­nir au Mi­che­lin. Le France­an­gle­terre de 2020 se­rait gé­nial... » AN­NICK HAY­RAUD Ma­na­ger des Bleues

Après l’ex­ploit ma­jus­cule des Bleues, vain­queurs pour la pre­mière fois des cham­pionnes du monde néozé­lan­daises* (30-27), An­nick Hay­raud voit l’ave­nir du rug­by fé­mi­nin en rose.

Que res­sent-on après un

tel match ? Beau­coup de sa­tis­fac­tion, de joie. Je suis en­core dans l’émo­tion 24 heures après. Je suis hy­per heu­reuse pour les joueuses, et de les voir rendre une telle co­pie face aux cham­pionnes du monde, c’est juste gé­nial !

Mais vos filles vous ont-el

les sur­prises ? Fran­che­ment, oui. Dans le sens que si on sa­vait qu’on avait les ca­pa­ci­tés de les battre, elles ont là fran­chi un cap. Et pas que dans le jeu. Nos lea­ders ont pris la pa­role avant même que nous in­ter­ve­nions. Elles ont pris leurs res­pon­sa­bi­li­tés tout au l ong du match ! C’est juste énorme.

Pour­quoi ce qui n’avait pas été pos­sible à Tou­lon huit jours plus tôt (dé­faite 14-0) a été pos­sible à Grenoble ? Il faut sa­voir que ce groupe n’avait ja­mais joué les Blacks avant cette double confron­ta­tion. À Tou­lon, pour la pre­mière, plu­sieurs fac­teurs ont joué. Il y avait de l’ad­mi­ra­tion, de la crainte aus­si de les af­fron­ter, et puis le temps, avec une pluie di­lu­vienne, nous a fran­che­ment des­ser­vis. On avait vu à la vi­ déo qu’il fal­lait les dé­pla­cer. On a aus­si fait la dif­fé­rence dans la ca­pa­ci­té à te­nir le bal­lon. Et l’ap­port du pu­blic a été im­por­tant

Ce suc­cès peut ai­der au dé­ve­lop­pe­ment du rug­by fé­mi­nin ? C’est cer­tain ! Le stade était plein, le spec­ta­ cle au ren­dez­v ous. Je crois que France 2 a bat­tu un re­cord en termes d’au­dience. C’est tout bé­né­fice. Et beau­coup de pa­rents ont pu voir qu’il n’y avait pas de frein à mettre leur fille au rug­by. Je crois que cette vic­toire de pres­tige ouvre une nou­velle ère au rug­by fé­mi­nin.

Avec vous et Sam Che­rouk (en­traî­neur), l’au­vergne est au top chez l es filles. À quand un match dans l a

ré­gion ? On a joué à Brive il y a deux ans. On ai­me­rait un gros match au Mi­che­lin. En 2020, pour le Tour­noi, on va re­ce­voir les An­glaises. J’avoue que ce se­rait chouette de l es jouer dans un stade plein et beau comme ce­lui­là. On y tra­vaille.

Un mot pour fi­nir sur Ca­ro­line Tho­mas, la ta­lon­neur de

L’ASM Ro­ma­gnat ? Elle a été très bien et fait par­tie de celles qui ont fran­chi un cap sur cette tour­née. Elle avait jusque­là un sta­tut de rem­pla­çante, der­rière Agathe Sou­chat, bles­sée. Là, Ca­ro a été à la hau­teur.

Ca­ro­line Drouin et les Bleues ont ren­du une su­perbe co­pie face aux cham­pionnes du monde.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.