Les Cler­mon­tois confirment et s’af­firment

Vic­toire nette et sans ba­vure pour les Au­ver­gnats, hier soir

La Montagne (Cantal) - - Ligue 2 2018-2019 - Laurent Cal­mut FIERS. CLER­MONT-FER­RAND Ga­briel-mont­pied). (stade

Le Cler­mont Foot a li­vré une pres­ta­tion très convain­cante pour do­mi­ner lo­gi­que­ment Bé­ziers, hier (2-0). Un deuxième suc­cès de rang à do­mi­cile qui per­met aux Cler­mon­tois de s’af­fir­mer.

Il est ar­ri­vé très vite en confé­rence de presse. Si vite que les ca­mé­ras n’étaient pas en­core toutes ins­tal­lées pour le fil­mer. Ma­thieu Cha­bert n’a pas vou­lu s’at­tar­der dans son ves­tiaire pour dres­ser le constat, lim­pide, d’une dé­faite qu’il n’est pas prêt d’ou­blier.

« 2­0, ce n’est pas cher payé, a ana­ly­sé l’en­traî­neur de Bé­ziers. Par­don pour l’ex­pres­sion, mais pour nous, ça doit être un bon coup de pied au cul pour, je l’es­père, nous faire re­par­tir vers l’avant. »

Son bloc, la so­li­di­té de son équipe, si ef­fi­cace loin de ses bases cette sai­son, n’a ef­fec­ti­ve­ment pas ré­sis­té à des Cler­mon­tois do­mi­na­teurs et ins­pi­rés du dé­but à la fin. En l’em­por­tant 2­0, les joueurs de Pas­cal Gas­tien ont fait une belle dé­mons­tra­tion de maî­trise, en mul­ti­pliant les si­tua­tions et les oc­ca­sions de­vant le but d’un Yan Ma­rillat qui a li­mi­té la casse, bien ai­dé par la dé­bauche d’éner­gie de son dé­fen­seur Ous­man Si­di­bé.

Ja­mais, cette sai­son, le Cler­mont Foot n’a au­tant do­mi­né un ad­ver­saire sur sa pe­louse. L’en­traî­neur Pas­cal Gas­tien est al­lé plus loin, après la ren­contre, en par­lant du « match le plus abou­ti de­puis [s]on ar­ri­vée sur le banc ».

Il n’a pas tort, tant les Au­ver­gnats ont mu­se­lé des Bi­ter­rois pri­vés de bal­lon. Et vite dé­pas­sés par la vi­tesse pro­po­sée par Ho­no­rat et ses com­pères. Le fu­tur sté­pha­nois a fait très mal à son vis­à­vis, mais il a aus­si gâ­ché quelques car­touches, se fai­sant contrer (5e), en ra­tant le cadre (24e, 54e) ou, plus sou­vent, en bu­tant sur le gar­dien (32e, 43e, 90e).

Le top 5 est à deux points

Mais pour l’an­ni­ver­saire de son par­te­naire Ma­thias Pe­rei­ra Lage, il n’est pas ve­nu les « pieds » vides, en of­frant les bal­lons du dou­blé du Fran­co­por­tu­gais. Une soi­rée idéale aus­si pour ce der­nier, au­teur d’un dou­blé le soir de son 22e an­ni­ver­saire. Ça a mis fin à une longue pé­riode de di­sette, lui qui n’avait plus mar­qué de­puis trois mois.

Pour Cler­mont, la dif­fé­rence n’est pas fla­grante au clas­se­ment puisque l’équipe ne gagne qu’une place (8e Mais le top 5, qui était à cinq points avant le match d’hier, est dé­sor­mais à deux uni­tés, en at­ten­dant le match de Gre­noble, cet après­mi­di, face au lea­der mes­sin.

Sur­tout, l’équipe a conser­vé les in­gré­dients qui font sa force ac­tuelle. Une fois de plus, elle n’a pas pris le moindre car­ton. Et face à Bé­ziers, elle a en­chaî­né un qua­trième match de rang, en Ligue 2, sans prendre de but. Elle porte à onze, en seize jour­nées, son nombre de « clean­sheets » cette sai­son. LA FICHE

PHO­TOS FRANCK BOI­LEAU

Les Cler­mon­tois peuvent bom­ber le torse après leur pres­ta­tion la plus abou­tie du dé­but de sai­son.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.