Au me­nu de la COP 24

Le monde au che­vet du cli­mat

La Montagne (Cantal) - - France & Monde Actualités - So­phie Le­clan­ché so­phie.le­[email protected]­tre­france.com

Sou­te­nir les en­ga­ge­ments na­tio­naux et faire ap­pli­quer in­té­gra­le­ment l’ac­cord de Pa­ris sur le cli­mat fi­gurent, entre autres, au me­nu de la COP24.

Àcomp­ter de de­main et jus­qu’au 14 dé­cembre, dans la ville po­lo­naise de Ka­to­wice, les pro­ta­go­nistes de la COP 24 (*) vont se re­trou­ver pour plan­cher sur les règles de mise en oeuvre de l’ac­cord de Pa­ris de 2015 et dres­ser un pre­mier bi­lan de l’ac­tion col­lec­tive. À Pa­ris, la COP21 avait fixé la fin de l’an­née 2018 comme date bu­toir pour pro­cé­der à ces deux ac­tions.

1 Des ac­tions et des contraintes.

Si les tra­vaux de la COP 24 visent à éta­blir des plans d’ac­tions pré­cis pour que le ré­chauf­fe­ment soit réel­le­ment li­mi­té, ils vont tendre à rendre les pré­co­ni­sa­tions contrai­gnantes. Pour mé­moire, la COP 21 avait pré­co­ni­sé de conte­nir le ré­chauf­fe­ment en de­çà de 2 de­grés (par rap­port à l’ère pré­in­dus­trielle) avec l’am­bi­tion de le ju­gu­ler à 1,5°. Ce à quoi se sont en­ga­gés quelques pays eu­ro­péens dont ceux dits de « la coa­li­tion des am­bi­tieux » : Pays­bas, Por­tu­gal, Suède, Al­le­magne, France, Fin­lande et Luxem­bourg.

2 Adop­ter des « règles du jeu.

De­puis plus de deux ans, les pays concer­nés tra­vaillent à l’éla­bo­ra­tion d’un guide qui doit rendre opé­ra­tion­nel l’ac­cord de Pa­ris. La date li­mite de pro­duc­tion de ce « ma­nuel » a été fixée à la fin 2018. Il doit com­pi­ler les moyens de rendre ef­fi­cientes les contri­bu­tions in­di­vi­duelles des pays, de per­mettre leur ré­vi­sion à la hausse tous les cinq ans à tra­vers un bi­lan mon­dial, mais aus­si de rendre les États re­de­vables de leurs ac­tions, en créant des règles de trans­pa­rence claires.

3 Par­ve­nir à la neu­tra­li­té car­bone.

Autre su­jet de la COP 24 : or­ga­ni­ser la ré­duc­tion des émis­sions de gaz à ef­fet de serre pour par­ve­nir à la neu­tra­li­té car­bone dans la se­conde moi­tié du siècle. Il s’agit d’un point d’achop­pe­ment entre les pays qui sou­haitent uti­li­ser les ap­proches co­opé­ra­tives et ceux qui en­tendent li­mi­ter ces ap­proches à la va­lo­ri­sa­tion d’ac­ti­vi­tés ad­di­tion­nelles, qui per­mettent de re­le­ver l’am­bi­tion des contri­bu­tions na­tio­nales.

4Abon­der « le fonds vert ».

Il s’agit de re­dy­na­mi­ser – sur la base du vo­lon­ta­riat – « le fonds vert pour le cli­mat » cible de l’ob­jec­tif de dé­ve­lop­pe­ment du­rable de L’ONU dé­dié aux pays les plus « vul­né­rables » au dé­rè­gle­ment cli­ma­tique. L’ob­jec­tif qui avait été fixé pour la pé­riode 2015­2018, semble être en panne. Par­mi les mau­vaises sur­prises : les 2 mil­liards de dol­lars pro­mis par Ba­rack Oba­ma et ge­lés par Do­nald Trump.

5 La ques­tion à 100 mil­liards.

La pro­messe avait été prise par les pays du Nord en 2009 de mo­bi­li­ser 100 mil­liards de dol­lars (86 mil­liards d’eu­ros) par an d’ici 2020 pour ai­der les pays vul­né­rables à se dé­ve­lop­per et à s’adap­ter aux consé­quences des chan­ge­ments cli­ma­tiques. Les États­unis, le Ja­pon et l’aus­tra­lie plaident au­jourd’hui pour plus de sou­plesse per­met­tant d’in­clure dans cette somme des prêts com­mer­ciaux ain­si que des ga­ran­ties d’as­su­rance et d’ex­por­ta­tion. Com­ment va tran­cher la COP 24 ?

6La « tran­si­tion juste ».

Dans les termes po­ten­

tiel­le­ment évo­qués lors de la COP 24 fi­gure cette no­tion de tran­si­tion juste men­tion­née dans l’ac­cord de Pa­ris. Im­pul­sée par le monde syn­di­cal, elle dé­signe la tran­si­tion éner­gé­tique qui per­met de chan­ger d’éner­gie tout en ac­com­pa­gnant les tra­vailleurs em­ployés dans le sec­teur des éner­gies fos­siles.

7 Le drôle d’exemple po­lo­nais.

C’est la 3e COP qui se tient en Po­logne après celles de 2008 et de 2014. Et c’est la 3e fois que les pu­ristes grincent des dents : non seule­ment le pays tire 80 % de son élec­tri­ci­té du char­bon mais im­passe aus­si pour le mau­vais élève de l’eu­rope avec 7,63 tonnes an­nuelles de CO2 par ha­bi­tant en 2016 d’après l’agence In­ter­na­tio­nale de l’éner­gie (contre 4,38 tonnes pour la France).

PHO­TO AFP

EN PO­LOGNE. Tan­dis que le pays ac­cueille sa 3e COP, la der­nière fois pour la 19e ses­sion en 2013, le mi­nistre de l’en­vi­ron­ne­ment, Jan Szys­ko, in­dique at­tendre à Ka­to­wice « 30.000 par­ti­ci­pants ve­nant de 200 pays ». Une sa­crée em­preinte car­bone si l’on y ré­flé­chit bien….

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.