La fièvre ne re­tombe pas

La Montagne (Cantal) - - La Une - Fa­brice Mi­na et les ré­dac­tions

■ CAN­TAL. La vague jaune a, une nou­velle fois, dé­fer­lé dans les rues d’aurillac, hier, avec plus de 500 ma­ni­fes­tants et un point de conver­gence : la pré­fec­ture can­ta­lienne. Une forte mo­bi­li­sa­tion éga­le­ment sui­vie à Saint­flour et à Ydes.

■ FRANCE. Après des échauf­fou­rées près des Champs­ély­sées, des scènes de vio­lences ur­baines se sont ré­pé­tées dans plu­sieurs quar­tiers de Pa­ris. La mo­bi­li­sa­tion a ras­sem­blé quelque 75.000 ma­ni­fes­tants en France.

En Au­vergne, la mo­bi­li­sa­tion des Gi­lets jaunes ne fai­blit pas. Mais hier, la contes­ta­tion a pris plu­sieurs formes, entre af­fron­te­ments musclés avec les forces de l’ordre de­vant la pré­fec­ture de Haute-loire au Puy-en-ve­lay et ma­ni­fes­ta­tion « bon en­fant » avec en­vi­ron 800 per­sonnes à Cler­mont-fer­rand.

Quel contraste ! De­puis sa nais­sance, le mou­ve­ment des Gi­lets jaunes est pro­téi­forme. Hier, en Au­vergne, la contes­ta­tion a, elle aus­si, mon­tré plu­sieurs vi­sages.

Le fait plus mar­quant res­te­ra sans doute les vio­lents af­fron­te­ments au Puy­en­ve­lay, en Hau­teLoire. Dans l’après­mi­di, la si­tua­tion a clai­re­ment dé­gé­né­ré sur la place du Breuil avec des pa­vés ar­ra­chés pour être je­tés sur les forces de l’ordre. Un dé­but d’in­cen­die a même écla­té dans les lo­caux de la pré­fec­ture.

Même si l’am­biance était moins ten­due à Aurillac, la pré­fec­ture du Can­tal a éga­le­ment été la cible des ma­ni­fes­tants. Vers 17 heures, 500 per­sonnes s’y sont re­trou­vées et ont ap­plau­di au mo­ment où un ca­mion a dé­ver­sé du fu­mier.

À Cler­mont­fer­rand, le cli­mat était net­te­ment plus apai­sé. Plus de 800 per­sonnes ont sym­bo­li­que­ment dé­fi­lé d’une grande sur­face à l’autre, en

chan­tant et sans au­cun dé­bor­de­ment. Même si les ra­dars et les pompes à es­sence qui se trou­vaient sur leur pas­sage en ont fait les frais…

Il est trop tôt pour par­ler de conver­gence des luttes. Mais à Cler­mont­fer­rand, syn­di­cats et par­tis po­li­tiques de gauche ont ten­du une main au nom de la jus­tice so­ciale. À Vi­chy, Gi­lets jaunes et mi­li­tants syn­di­caux ont fran­chi le pas : ils ont dé­fi­lé conjoin­te­ment dans le centre­ville.

De­puis le 17 no­vembre, la mo­bi­li­sa­tion ne fai­blit pas et les bar­rages fil­trants sur de nom­breux ronds­points au­ver­gnats de­viennent une ha­bi­tude. Hier en­core, les Gi­lets jaunes ont conti­nué leurs opé­ra­tions « péages gra­tuits », que ce soit dans l’al­lier (à Bi­ze­neuille ou à Gan­nat) ou dans le Puy­de­dôme (à Ger­zat ou à Thiers).

D’autres opé­ra­tions sont at­ten­dues au­jourd’hui. Ce di­manche, une marche blanche est pré­vue à Is­soire et les ré­seaux so­ciaux évoquent un ras­sem­ble­ment au som­met du puy de Dôme dans l’après­mi­di.

PHO­TO CHRIS­TIAN STAVEL

YDES. Mo­bi­li­sa­tion spon­tanée. Une soixan­taine de Gi­lets jaunes se sont mo­bi­li­sés spon­ta­né­ment du­rant la ma­ti­née au rond-point de la Ré­pu­blique pour mettre en place un bar­rage fil­trant, dans une am­biance dé­ten­due. Un peu avant 17 heures, une cen­taine de ma­ni­fes­tants étaient en­core pré­sents au rond-point pour fil­trer les pas­sages et in­vi­ter les au­to­mo­bi­listes à sor­tir leur gi­let jaune. La mo­bi­li­sa­tion a conti­nué jus­qu’à la tom­bée de la nuit.

SAINT-FLOUR. Ins­tal­lés. Plus mo­bi­li­sés que ja­mais, les Gi­lets jaunes de Saint-flour comp­taient hier après-mi­di dans leurs rangs plus de 100 par­ti­ci­pants et ont été re­joints en fin d’après-mi­di par plus d’une cen­taine de leurs ho­mo­logues lo­zé­riens, qui ont pro­fi­té de leur ve­nue pour me­ner une opé­ra­tion es­car­got sur l’a75. Les San­flo­rains se sont ins­tal­lés sur une par­celle, au bord de la route, au ni­veau du rond­point de M. Bri­co­lage. Et ils comptent bien y res­ter du­rant toute la se­maine. Un planning a même été éta­bli, per­met­tant au camp d’être oc­cu­pé en per­ma­nence en jour­née.

AURILLAC. Du fu­mier à la pré­fec­ture du Can­tal. À la fin de la ma­ni­fes­ta­tion au­rilla­coise, les troupes ont in­ves­ti la place Ger­bert pour crier leur co­lère de­vant la pré­fec­ture du Can­tal. Après un der­nier tour de chauffe au­tour de la sta­tue, mo­teurs vrom­bis­sant et si­rènes re­ten­tis­santes, vers 17 heures, l’un des ca­mions sui­vant le cor­tège a dé­ver­sé son lot de fu­mier de­vant la pré­fec­ture, sous les ap­plau­dis­se­ments des Gi­lets jaunes. Après deux se­maines, la lutte n’est pas ter­mi­née.

SAINT-FLOUR. Ac­tion sym­bo­lique. Les Gi­lets jaunes se sont re­trou­vés hier ma­tin sur les al­lées, comme chaque sa­me­di de­puis le 17 no­vembre. Après avoir ar­pen­té la ville haute, ils ont dé­po­sé des fe­nêtres de­vant la sous-pré­fec­ture, en ré­fé­rence à l’an­nonce d’em­ma­nuel Ma­cron de rem­bour­ser 100 € par fe­nêtre chan­gée. Ils ont fait des haltes de­vant le centre des fi­nances pu­bliques où ils ont en­ton­né La Mar­seillaise, puis dans la cour de la mai­rie et sur le mar­ché, dis­tri­buant des tracts de re­ven­di­ca­tions. Le tout dans une am­biance bon en­fant.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.