Za­bou Breit­man af­fiche com­plet à Li­moges dans le mo­no­logue d’après Ly­die Sal­vaire. Confi­dences à la vo­lée d’une hy­per « pro ».

La Montagne (Cantal) - - Le Mag' - Mu­riel Min­gau twit­ter : @mmin­gau tre époque ? Ici, vous jouez plu­sieurs femmes. Dans votre créa­tion, votre en­ga­ge­ment pour elles est net. Voi­ci quelques jours, il y avait des ma­ni­fes­ta­tions contre les vio­lences faites aux femmes. Tout ce­la est par­ti de

Elle parle de spectres, de ceux qui ont été as­sas­si­nés par Pé­tain et les siens. Ly­die Sal­vaire est pé­do­psy­chiatre. Elle l’est des in­di­vi­dus et ici d’une na­tion. Quand on im­pose le si­lence, comme l’a fait De Gaulle à pro­pos de la col­la­bo­ra­tion, ce­la va res­sur­gir tel quel, non mo­di­fié, car on n’en a ja­mais par­lé. C’est le pro­pos visionnaire de Ly­die Sal­vaire. Or, à la créa­tion du spec­tacle voi­ci neuf ans, les gens riaient bien plus. Son écho est au­jourd’hui beau­coup moins drôle. En 1998, date de pa­ru­tion du livre, Ly­die Sal­vaire di­sait : ça va re­com­men­cer. Et ça re­com­mence ! C’est ter­rible.

Oui, ce n’est pas conscient, mais c’est là, évident.

Oui, car on peut dire, s’ex­pri­mer, l’ou­vrir… Comme d’autres, les jour­na­listes par exemple. Si ce­la peut ai­der à li­bé­rer la pa­role de toutes, tant mieux. Lors des ma­ni­fes­ta­tions, il y avait du monde. Je trou­vais ça mer ­ veilleux. J’étais su­per­heu­reuse.

Et bien oui, toutes les in­éga­li­tés. Si on peut faire quelque chose… Je tien­drais les mêmes pro­pos s’il s’agis­sait d’hommes d’ailleurs.

Hé­las non. Je vou­lais faire Ber­lin etc., Ma­drid etc. Voir ce que sont les femmes ailleurs. Mais mon idée n’a pas été en­ten­due. C’est vrai­ment dom­mage.

Je suis la tour­née de ma mise en scène Lo­gi­quim­per­tu­ba­ ble­du­fou. J’ai créé ma com­pa­gnie, Ca­bo­tine, pour sou­te­nir la créa­tion de jeunes ar­tistes. Dans les pro­jets, ils se­ront ma­jo­ri­taires à avoir moins de 30 ans. Il m’im­porte main­te­nant de trans­mettre. J’écris d’ailleurs une sé­rie pour des très jeunes, ayant la ving­taine. J’ai plu­sieurs pro­jets de mise en scène, La Dame de chez

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.