Pour­tant, il te­nait le bon bout

Match nul entre Aurillac­ar­pa­jon et Ru­mil­ly, hier (1­1)

La Montagne (Cantal) - - Sports Football -

Fri­leux, Aurillac-ar­pa­jon a su­bi plus qu’il n’a agi et s’est fait rat­tra­per par des Hauts-sa­voyards certes consis­tants mais qua­si­ment in­of­fen­sifs (1-1).

Les Hauts­sa­voyards ti­rèrent les pre­miers ! À cô­té de la cible dans un pre­mier temps sur une frappe sor­tie du pied de De­chene (3e), avec beau­coup plus de pré­ci­sion dans un se­cond, ce qui obli­gea Har­dy à s’illus­trer pour ren­voyer la ten­ta­tive de Nas­ral­lah (5e).

Avec son bloc bas, dans un 4­1­4­1 of­frant à l’ad­ver­saire le loi­sir de prendre les ini­tia­tives, le FC2A ne sem­blait pas très à son aise du­rant ces pre­mières mi­nutes, pas­sant plus de temps à su­bir qu’à maî­tri­ser la si­tua­tion. Si un bal­lon de Ca­pre­don dans la boîte per­mit à San­tos de jouer ef­fi­ca­ce­ment des poings (12e), il fal­lut at­tendre en­core un peu pour voir le gar­dien d’en face se cou­cher sur une ins­pi­ra­tion de Ja­min pre­nant la di­rec­tion du sou­pi­rail (26e).

Aurillac ve­nait de ca­drer son pre­mier tir et de ré­pli­quer ain­si à des vi­si­teurs de­ve­nus beau­coup moins me­na­çants sur le ter­rain de l’of­fen­sive où les Can­ta­lous mon­traient à nou­veau le bout de leur nez sur une frappe en pi­vot d’anne que San­tos cap­tait dif­fi­ci­le­ment (31e). À la 40e mi­nute le n° 1 de Ru­mil­ly­val­lières re­pous­sait un bal­lon tou­jours frap­pé par Anne. Le bu­teur mai­son qui avait bien sui­vi don­nait l’avan­tage à ses cou­leurs (1­0, 33e).

En ter­mi­nant bien mieux qu’il n’avait com­men­cé, le FC2A pre­nait l’avan­tage en fis­su­rant l’édi­fice le plus her­mé­tique du cham­ pion­nat au bout d’une mi­temps que les uns et les autres s’ef­for­cèrent d’ani­mer tout en man­quant d’un sup­plé­ment de créa­ti­vi­té, de jus­tesse et de per­cus­sion à l’ap­proche de la zone de vé­ri­té.

Sans une cla­quette sal­va­trice de San­tos, chas­sant de sa lu­carne une tête d’anne à la ré­cep­tion d’un centre de Ko­né, Aurillac au­rait pu si­gner le break dès la 50e mi­nute. Le sus­pense conti­nua à en­ve­lop­per le dé­cor dans une op­po­si­tion tou­jours aus­si équi­li­brée avec des dé­fenses pre­nant le pas sur les at­taques. Les si­tua­tions comme les oc­ca­sions ne se bous­cu­laient pas au por­tillon même si Anne ta­qui­nait en­core San­tos (68e).

Il n’em­pêche que l es Haut­sa­voyards, pour­tant très dis­crets jusque­là de­vant, pro­fi­taient d’un flot­te­ment au­rilla­cois pour éga­li­ser par l’in­ter­mé­diaire de Na­da­ma, fraî­che­ment ren­tré et aler­té par Nas­ral­lah (1­1, 71e). Tout était à re­faire alors qu’aurillac re­com­men­çait à su­bir plus qu’à agir même si Ser­ge­tier hé­ri­tait d’une op­por­tu­ni­té (75e).

La suite et la fin ne re­ce­lèrent guère d’émo­tions. Les vi­si­teurs ter­mi­nèrent à dix après l’ex­pul­sion de S. Am­ghar (85 e) mais Aurillac ne put al­ler cher­cher une vic­toire qu’il sem­blait pou­voir pré­ser­ver. Dom­mage.

Un flot­te­ment chè­re­ment payé

PHO­TO CHRIS­TIAN STAVEL

DOM­MAGE. Les Can­ta­liens sem­blaient avoir fait le plus dur en ou­vrant le score par Anne à la 40e mi­nute.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.