Un Pin­tu­rault tout nou­veau

Géant

La Montagne (Cantal) - - Sports L'actu Nationale -

A 27 ans, « il ar­rive à ma­tu­ri­té ». Sou­riant, apai­sé, plus ex­pé­ri­men­té, Alexis Pin­tu­rault semble, au mo­ment d’en­ta­mer sa sai­son 2019 de géant, au­jourd’hui, à Bea­ver Creek, avoir di­gé­ré un sta­tut en­com­brant de jeune gé­nie du ski et ap­pris à com­po­ser avec les dé­cep­tions ponc­tuelles et l’at­tente mé­dia­tique.

La « pé­pite » Pin­tu­rault dé­boule en Coupe du monde en 2009 et grimpe sur son pre­mier po­dium dès mars 2011, juste avant ses 20 ans. Ski rock’n roll, risque­tout et peur­de­rien, Pin­tu­rault a do­mi­né les ju­niors et en­tend bien conti­nuer. Le ta­lent n’at­tend pas.

Ce gros ga­ba­rit (1,80 m, 81 kg), bour­reau de tra­vail sur­nom­mé « la bête » par ses co­équi­piers, ne ren­voie pas l’image du Bi­sou­nours : re­gard bleu acier et mâ­choire car­rée, le pro­dige du ski à qui sont pré­dits monts et mer­veilles est am­bi­tieux et l’as­sume.

Sou­riant, affable et at­ten­tion­né, le temps a pas­sé, et les sui­veurs du cir­cuit le trouvent au­jourd’hui apai­sé.

« J’ai plus d’ex­pé­rience, je suis main­te­nant un peu plus âgé, je com­mence tout juste la deuxième moi­tié de ma carr ière, donc oui, on peut dire que je connais un peu plus le mi­lieu spor­tif et ce qui va avec, et que j’ar­rive un peu plus fa­ci­le­ment à al­lier tout ça, ce qui était moins évident pour moi », ex­plique Pin­tu­rault.

Aux Jeux de Pyeong­chang en fé­vr ier, il est par­ve­nu à dé­cro­cher deux mé­dailles (bronze en géant, ar­gent en com­bi­né), deux per­for­mances qui semblent l’avoir li­bé­ré.

PIN­TU­RAULT. Le skieur a re­trou­vé de la sé­ré­ni­té.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.