Étu­diant sé­ques­tré : trois sus­pects écroués

La vic­time avait été agres­sée chez elle, fin oc­tobre

La Montagne (Cantal) - - Région Faits Divers - Sté­phane Bar­noin

Du Puy-de-dôme à l’in­dreet-loire. À plu­sieurs cen­taines de ki­lo­mètres de leur base au­ver­gnate, les en­quê­teurs du SRPJ de Cler­mont-fer­rand sont al­lés in­ter­pel­ler trois sus­pects, mar­di ma­tin.

Les « cibles » – deux mi­neurs de 16 ans et un ma­jeur de 23 ans – sont soup­çon­nées d’avoir par­ti­ci­pé à une vio­lente agres­sion com­mise au do­mi­cile d’un étu­diant cler­mon­tois, dans la nuit du 21 au 22 oc­tobre.

Me­na­cé, sau­cis­son­né et frap­pé

Ce soir­là, les trois jeunes se­raient par­ve­nus à en­trer sans ef­frac­tion dans l’ap­par­te­ment de leur vic­time, bou­le­vard Tru­daine. Le dé­but de plu­sieurs heures de cau­che­mar pour l’oc­cu­pant des lieux, suc­ces­si­ve­ment me­na­cé – au moyen d’un cou­teau no­tam­ment –, sau­cis­son­né et frap­pé. Le trio avait fi­na­le­ment pris la fuite avec un maigre bu­tin : un peu d’ar­gent, un or­di­na­teur ain­si qu’un ou deux smart­phones.

L’étu­diant, âgé de 19 ans, était par­ve­nu à se li­bé­rer au pe­tit ma­tin et à don­ner l’alerte. Ses bles­sures lui avaient va­lu six jours D’ITT.

Pour ten­ter d’élu­ci­der cette af­faire complexe, le par­quet de Cler­montFer­rand a choi­si d’ou­vrir une in­for­ma­tion ju­di­ciaire dès la fin du mois d’oc­tobre. D’abord confié aux po­li­ciers de la sû­re­té dé­par­te­men­tale, le dossier a été trans­mis à la PJ dans un se­cond temps. Le tra­ vail cu­mu­lé des deux ser­vices a per­mis à l’en­quête d’avan­cer pas à pas. Jus­qu’à l’opé­ra­tion me­née mar­di.

Les sus­pects, do­mi­ci­liés à Tours et Am­boise, ont été présentés à une juge d’ins­truc­tion cler­mon­toise, jeu­di, à l’is­sue de leur garde à vue. La ma­gis­trate leur a no­ti­fié leur mise en exa­men pour vol avec arme et sé­ques­tra­tion. Con­for­ mé­ment aux ré­qui­si­tions du par­quet (*), tous ont été pla­cés en dé­ten­tion pro­vi­soire dans la soi­rée.

Pour Cheng Fran­çois V., l’aî­né du trio, ce pas­sage der­rière les bar­reaux n’est pas une pre­mière : à seule­ment 23 ans, il af­fiche dé­jà une dou­zaine de condam­na­tions.

(*) Re­pré­sen­té par Bru­no Fauh et Loïc Ey­ri­gnac.

PHOTO D’ILLUSTRATION THIER­RY LINDAUER

EN­QUÊTE. Âgés de 16 à 23 ans et do­mi­ci­liés en Indre-et-loire, les trois agres­seurs pré­su­més ont été mis en exa­men, hier, pour vol avec arme et sé­ques­tra­tion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.