« Il ne faut pas qu’on loupe dé­cembre »

Les com­merces du centre­ville se­ront ou­verts les trois pro­chains di­manches avant Noël

La Montagne (Cantal) - - Aurillac Vivre Sa Ville -

« Il ne faut pas qu’on loupe dé­cembre ». NOÉ­LIE CRÉ­TOIS Co­pré­si­dente de l’as­so­cia­tion Es­pace Centre Ville

Pas vrai­ment im­pac­tés par le mou­ve­ment des Gi­lets jaunes’

Pour nombre de com­merces du centre-ville d’au­rillac, le mois de dé­cembre est de loin le plus im­por­tant en terme de chiffre d’af­faires. L’ou­ver­ture les trois pro­chains di­manches per­met­tra aus­si aux clients de com­plé­ter leurs em­plettes de fin d’an­née.

«Nous sommes plu­tôt confiants », af­firme Noé­lie Cré­tois, la co­pré­si­dente de l’as­so­cia­tion Es­pace Centre Ville. À la veille de la pre­mière ou­ver­ture dominicale à l’ap­proche des fêtes de fin d’an­née, elle n’est pas trop in­quiète pour l’ac­ti­vi­té com­mer­ciale du centre­ville au­rilla­cois. « Fran­che­ment, non. Nous ne sommes pas vrai­ment im­pac­tés par le mou­ve­ment des Gi­lets jaunes. Jus­qu’à pré­sent, ça se passe bien ».

Noé­lie Cré­tois confirme que pour nombre de com­mer­çants au­rilla­cois, ce mois de dé­cembre est im­por­tant pour le chiffre d’af­faires. « Il ne faut pas qu’on loupe dé­cembre ». Et joi­gnant le geste à la pa­role, « on croise les doigts ! » Tous les adhé­rents à l’as­so­cia­tion (en­vi­ron 120 com­merces) se­ront donc ou­verts les trois pro­chains di­manches avant Noël. Cer­tains le se­ront aus­si le lun­di ( lire ci­des­sous). Mais si de­main se­ra le pre­mier di­manche d’ou­ver­ture, ce sont les deux pro­chains week­ends qui comp­te­ront dans le bi­lan fi­nan­cier.

Une grande jour­née d’ani­ma­tions

Et pour in­ci­ter les clients à ve­nir faire leurs courses en cen­tre­ville, l’as­so­cia­tion or­ga­nise sa­me­di 15 dé­cembre, une grande jour­née d’ani­ma­tions avec no­tam­ment 3.000 € en chèques ca­deaux à ga­gner (va­lables dans les com­merces adhé­rents). « De 10 heures à 13 heures, et de 14 heures à 19 heures, nous pro­po­se­rons un ti­rage au sort dans les rues, sans obli­ga­tion d’achat ».

Mais tous les com­merces au­rilla­cois ne sont pas adhé­rents à l’as­so­cia­tion. Et dans ce cas, cha­cun fait un peu ce qu’il veut de son cô­té. Cer­tains pro­posent des ou­ver­tures non­stop (9 heures­18 heures), d’autres ne se­ront ou­verts que les après­mi­di. « De­main, nous ou­vrons de 14 heures à 17 heures », ex­plique San­drine Le­bre­ton, de la li­brai­rie Point­vir­gule, rue des Carmes. Le di­manche sui­vant (16 dé­cembre), les ho­raires se­ront éten­dus (10 heures­mi­di, 14 heures­18 heures), et du mar­di 18 au di­manche 23, ce se­ra jour­née conti­nue (9 heures­19 heures).

PHOTO DO­RIAN LOUBIÈRE

AVANT LES FÊTES. À l’image de la bou­tique de pa­ra­pluies Pi­ga­niol, rue des For­ge­rons, nombre de com­merces se­ront ou­verts dès de­main.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.