Les en­fants d’oradour et les pre­miers se­cours

La Montagne (Cantal) - - Saint-flour Arrondissement - INI­TIA­TION.

Pom­pier volontaire au centre de pre­mière in­ter­ven­tion de Neuvéglise, Lau­rence Gran­ger par­ti­cipe bé­né­vo­le­ment aux Temps d’ac­ti­vi­té pé­ri­sco­laire à l’école d’oradour.

Lors de ces séances axées sur les pre­miers se­cours, elle est ac­com­pa­gnée par Ma­rie­noëlle Fer­rié, l’ad­jointe en charge des af­faires sco­laires. Lau­rence Gran­ger pré­cise qu’elle s’ap­puie sur le pro­gramme pro­po­sé par l’édu­ca­tion na­tio­nale in­ti­tu­lé « Ap­prendre à por­ter se­cours ». Al­ter­nant vi­sion­nages de pe­tits films, jeux, mises en si­tua­tions et ac­ti­vi­tés très pra­tiques, les en­fants portent un grand in­té­rêt à ces ac­ti­vi­tés.

Pré­ve­nir les risques et ap­prendre à don­ner l’alerte

Ain­si, ces mo­ments sus­citent l’ac­qui­si­tion, dès le plus jeune âge, de com­pé­tences et de com­porte­ ments per­met­tant le dé­ve­lop­pe­ment de la solidarité et de la pré­ven­tion des risques mais éga­le­ment des at­ti­tudes in­dis­pen­sables pour sa­voir por­ter se­cours à au­trui. En s’ap­puyant sur les pro­grammes en vi­gueur, les en­fants sont édu­qués à la pré­ven­tion. On leur ap­prend à don­ner l’alerte, puis à por­ter se­cours en exé­cu­tant des gestes simples. Les connais­sances, ca­pa­ci­tés et at­ti­tudes sont étroi­te­ment liées. Il s’agit d’ap­prendre à se com­por­ter avec ef­fi­ca­ci­té dans une si­tua­tion sor­tant de l’or­di­naire. Il faut donc sa­voir faire des gestes utiles à par­tir de quelques connais­sances théo­riques in­dis­pen­sables. Pour cette rai­son et pour y par­ve­nir, Lau­rence uti­lise gé­né­ra­le­ment la si­tua­tion de ré­so­lu­tion de pro­blème afin que les en­fants construisent ac­ti­ve­ment ces ap­pren­tis­sages si né­ces­saires au quo­ti­dien.

Lau­rence Gran­ger (à gauche) ap­porte ses connais­sances aux en­fants d’oradour lors des Temps d’ac­ti­vi­té pé­ri­sco­laire.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.