Mi­gnar­di : « En­core une pe­tite équipe »

Le CAB s’est en­core in­cli­né avec le bo­nus dé­fen­sif, jeu­di (20­22)

La Montagne (Cantal) - - Sports Rugby - Ben­ja­min Pom­mier ben­ja­min.pom­[email protected]­tre­france.com

Au-de­là d’un constat lu­cide ras­su­rant après leur dé­faite à Pro­vence Rugby, les Bri­vistes vont de­voir trou­ver des so­lu­tions pour en­fin re­nouer avec la vic­toire à l’ex­té­rieur.

Au­de­là d’un constat lu­cide ras­su­rant après leur dé­faite à Pro­vence Rugby, les Bri­vistes vont de­voir trou­ver des so­lu­tions pour en­fin re­nouer avec la vic­toire à l’ex­té­rieur.

De­puis sa vic­toire à Vannes fin sep­tembre, Brive n’a ja­mais plus réus­si à faire preuve de consis­tance ou au moins de ca­rac­tère loin du Sta­dium. Jeu­di, mal­gré un der­nier quart d’heure plus qu’in­té­res­sant me­né par des rem­pla­çants au ni­veau, le CAB n’a pu faire mieux qu’un bo­nus dé­fen­sif. Ex­pli­ca­tions des la­cunes cor­ré­ziennes. 1 Brive n’ap­prend pas de ses er­reurs. Brive n’a fi­na­le­ment ja­mais su ti­rer les consé­quences de ses dé­faites de­puis sa gifle d e Ma s s y, q u e c e s o i t après Car­cas­sonne ou après Mont­de­mar­san même si les dis­cours se vou­laient vo­lon­tai­re­ment po­si­tifs et op­ti­mistes.

Jeu­di soir, les Cor­ré­ziens sont en­core et tou­jours tom­bés dans leur tra­vers à l’ex­té­rieur. À base d’in­dis­ ci­pline chro­nique (12 fautes et un car­ton jaune à Aix) et d’un manque d’agres­si­vi­té fla­grant contre une for­ma­tion de Pro­vence Rugby qui jouait sa sur­vie.

« Fran­che­ment, si on conti­nue à ne pas ap­prendre de nos er­reurs, on va se re­trou­ver comme des cons au clas­se­ment à la fin de la sai­son », glis­sait Da­mien La­grange, ra­pi­de­ment imi­té par Ar­naud Mi­gnar­di après la ren­con­ tre, la mâ­choire en­core ser­rée.

« On est en­core une pe­tite équipe, en fait. Le jour où on au­ra com­pris qu’il faut qu’on bosse tous en­semble sur le ter­rain et pas juste les avants ou les trois­quarts, on se­ra peu­têtre une grande équipe. Mais pour l’ins­tant, ce n’est pas le cas », lâ­chait, sans dé­tour, le trois­quarts centre après la ren­contre.

2 Brive n’a tou­jours pas li­vré un match ré­fé­ren

ce. Au sor­tir de cette qua­tor­zième jour­née, le CAB n’a tou­jours pas li­vré son match ré­fé­rence. Ce­lui qui ser­vi­rait de dé­clic.

Il y a bien eu qua­rante très bonnes mi­nutes contre Au­rillac puis une bonne heure contre Ne­vers ou en­core une ex­cel­lente en­tame face à Oyon­nax, mais à chaque fois, Brive a fi­ni par cra­quer et a joué à se faire peur.

Et à l’ex­té­rieur de­puis trois ren­contres, c’est cette même ren­gaine. Les Bri­vistes sont sur cou­rant al­ter­na­tif dans leur im­pli­ca­tion et leur concen­tra­tion.

« Jeu­di, on s’est en­dor­mi, puis on s’est ré­veillé avant de s’en­dor­mir à nou­veau et de réus­sir à se ré­veiller. Men­ta­le­ment, on n’ar­rive pas à te­nir la dis­tance. Peut­être que l’on se voit trop beau ou je ne sais quoi », po­sait Ar­naud Mi­gnar­di. 3 Brive avance, mal­gré

tout. Faute de grives, le CAB mange des merles… Mal­gré une nou­velle dé­faite, Brive avance au clas­se­ment. Pe­ti­te­ment, mais il a en­core ra­me­né un bo­nus dé­fen­sif de Pro­vence jeu­di soir. Un maigre lot de conso­la­tion qui va de­voir se trans­for­mer en une vic­toire ven­dre­di pro­chain contre Bourg­enB­resse sous peine de se mettre le feu tout seul. Car le dé­pla­ce­ment à Co­lo­miers, dans quinze jours, s’an­nonce de la veine de ce­lui d’aix.

Brive n’ar­rive pas à te­nir la dis­tance sur un match en­tier

CONSTAT. PHOTO FRÉDÉRIC LHERPINIÈRE

Ar­naud Mi­gnar­di et les Bri­vistes ont joué franc jeu après la ren­contre, poin­tant que Brive n’ap­pre­nait pas de ses er­reurs à l’ex­té­rieur.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.