Près de 680 porcs tués dans un in­cen­die

Les flammes ont com­plè­te­ment dé­truit le bâ­ti­ment de 850 m²

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Région Faits Divers - Gaëlle Cha­zal

Ils n’ont rien pu faire. Mal­gré leurs ef­forts, les éle­veurs n’ont pas pu por­ter se­cours aux quelque 680 porcs qu’ils éle­vaient dans un de leurs bâ­ti­ments agri­coles si­tués au lieu-dit « Con­cize », sur la com­mune de Mont­ma­rault, à cause des flammes et de l’im­por­tante fu­mée qui s’en dé­ga­geaient.

Il était en­vi­ron mi­di, hier, lorsque le fils d’un des ex­ploi­tants a en­ten­du l’une des alarmes re­ten­tir. « J’étais en train de tondre, ra­conte­t­il. C’était dé­jà trop tard. On a tout de suite ap­pe­lé les pom­piers. » Le bâ­ti­ment agri­cole d’en­vi­ron 850 m² était dé­jà en flammes. Et une im­por­tante fu­mée noire s’en échap­pait.

Aler­tés dès 12 h 20, trente­cinq sa­peurs­pom­piers de dif­fé­rents centres du dé­par­te­ment ont été mobilisés (*). Un poste de com­man­de­ment a aus­si été ins­tal­lé pour co­or­don­ner les opé­ra­tions. Pla­cés sous les ordres du com­man­dant An­tho­ny Gal­bois, les sol­dats du feu sont ra­pi­de­ment ve­nus à bout des flammes à l’aide, entre autres, de quatre lances. Ils ont en­suite pro­cé­dé au dé­gar­nis­sage du bâ­ti­ment afin de faire tom­ber tout ce qui ris­quait de s’ef­fon­drer, avant de sé­cu­ri­ser les lieux.

« Les car­casses des ani­maux vont être prises en charge par les ser­vices vé­té­ri­naires », in­di­quait hier le com­man­dant An­tho­ny Gal­bois. Une équipe des vé­té­ri­naires du Bo­cage, de Cosne­d’al­lier, a éga­le­ment été mo­bi­li­sée.

Le bâ­ti­ment agri­cole a été en­tiè­re­ment dé­truit. L’autre bâ­ti­ment si­tué à quelques mètres et des­ti­né à abri­ter des mou­tons n’a pas été tou­ché par les flammes.

Ar­ri­vés il y a trois se­maines chez ces post­se­vreurs/en­grais­seurs, les porcs qui ont pé­ri hier de­vaient par­tir à l’abat­toir dans les jours pro­chains.

Hier, les mi­li­taires de la bri­gade de gen­dar­me­rie de Mont­ma­rault ont pro­cé­dé aux consta­ta­tions d’usage. Une en­quête a été ou­verte afin de dé­ter­mi­ner l’ori­gine exacte du si­nistre, même si la piste cri­mi­nelle était dé­jà écar­tée et la piste ac­ci­den­telle pri­vi­lé­giée.

(*) Étaient en­ga­gés des sa­peurs­pom­piers des centres de Ville­franche­d’al­lier, Mont­ma­rault, Cosne­d’al­lier, Doyet, Mont­lu­çon, Vi­chy, Va­rennes­sur­al­lier et du Mon­tet.

FEU. Les porcs étaient ac­cueillis dans les huit salles du bâ­ti­ment agri­cole.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.