Des cir­cuits dé­diés dans le Can­tal

L’école de VTT Vol­can Can­tal et Lio­ran pro­pose des par­cours en­ca­drés de VTT élec­triques sur tout le mas­sif.

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Grand Angle -

Le plai­sir du pi­lo­tage à vé­lo, sans les in­con­vé­nients d’un gros ef­fort phy­sique. Voi­ci, se­lon Vincent Bon­net, mo­ni­teur à l’école de VTT Vol­can du Can­tal et Lio­ran, l’avan­tage nu­mé­ro un du VTT élec­trique.

« C’est la so­lu­tion pour rendre le mas­sif ac­ces­sible à tous, ajoute­t­il. Mais, ce n’est pas une mo­by­lette, on garde un peu d’ef­fort phy­sique et la sen­sa­tion de pé­da­lage. » Comme tous sports, le VTT élec­trique peut se pra­ti­quer à tous ni­veaux jus­qu’à « l’ex­trême ».

De la ran­do à l’iti­né­rance

Les par­cours pro­po­sés par Vincent Bon­net et son équipe re­lèvent de cette di­ver­si­té. Au dé­part, ma­jo­ri­tai­re­ment, du lac des Graves et de la sta­tion du Lio­ran, les ran­don­nées sillonnent le dé­par­te­ment can­ta­lien du­rant une ou deux heures, voire une jour­née. Pour les plus ex­pé­ri­men­tés, l’école pro­pose des iti­né­rances de plu­sieurs jours. Par exemple : une tra­ver­sée du Parc des vol­cans de plus de 350 km, de Vol­vic à Vic­sur­cère, en une se­maine ou un tour du puy Ma­ry, en trois jours. Pour l’en­semble des pro­po­si­tions, l’école tient à ac­com­pa­gner ses « Vttistes » tout au long du cir­cuit. Tout d’abord car les en­gins prê­tés ont été ache­tés plus de 3.000 eu­ros et, sur­tout, car le VTT élec­trique n’est pas sans risques. Les mo­ni­teurs dis­pensent donc, à chaque dé­part, une ini­tia­tion per­met­tant « d’op­ti­mi­ser le vé­lo ».

L’école pro­digue, ain­si, plu­sieurs conseils quant à l’as­sis­tance élec­trique : quand et com­ment pas­ser ses vi­tesses pour avoir une as­sis­tance op­ti­male, connaître ce qu’il faut faire et ne pas faire pour ne pas ob­te­nir l’ef­fet in­verse de ce­lui es­comp­té, etc. Un des ap­pren­tis­sages les plus im­por­tants porte sur la ges­tion de la bat­te­rie. Pour une pra­tique en mode ran­don­née sur les pentes can­ta­liennes, cette der­nière doit per­mettre de réa­li­ser en­vi­ron 70 kms. Pour ce­la, faut­il, en­core, que les « Vttistes » aient res­pec­té les conseils dis­pen­sés…

« La so­lu­tion pour rendre le mas­sif ac­ces­sible » VINCENT BON­NET

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.