70 ans à dé­fendre le vi­gnoble

C’était la fête avec la confré­rie, hier à Cler­mont

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Puy-de-dôme Actualités -

Le se­cret, et peut-être même l’es­sence de la vie, est dans le bousset : ce pe­tit ton­ne­let qui ac­com­pa­gnait les vi­gne­rons pour leur jour­née de tra­vail. Les Com­pa­gnons du bousset ont li­vré quelques-uns des leurs, hier à Jaude, pour le 70e an­ni­ver­saire de la confré­rie.

Ce fut un après­mi­di haut en cou­leur, hier place de Jaude à Cler­mont. Grand maître, grand cham­bel­lan, grand sé­né­chal, échan­sons et ma­jor­domes, tous vê­tus de la grande robe rouge et verte et coif­fés de la ba­rette, pour cé­lé­brer les 70 ans de leur confré­rie, créée le 9 mai 1948 sur la place des Sa­lins « pour exal­ter le vi­gnoble au­ver­gnat et dé­fendre tous les pro­duits d’au­vergne ».

Le com­pa­gnon Oli­vier Bian­chi

La fête était donc des plus im­por­tantes et saint Ver­ny, pa­tron de la vigne au­ver­gnate, pour­ra s’en sa­tis­faire : elle fut belle, joyeuse et par­ta­gée, avec ces cen­taines de Cler­mon­tois éton­nés par cet étrange spec­tacle, à com­men­ cer par ce ca­mion tonneau échap­pé de la ca­ra­vane pu­bli­ci­taire du Tour de France 1952.

Évi­dem­ment, le cé­ré­mo­nial, par­fois com­plexe et in­com­pré­hen­sible pour le néo­phyte, fut res­pec­té à la lettre, à l’ex­cep­tion peut être du mi­racle de la fon­taine Wal­lace puisque les com­pa­gnons n’ont pas pu, comme ils le réa­lisent chaque an­née à Besse, ob­ te­nir l’au­to­ri­sa­tion de bran­cher un tonneau de vin sur la dite fon­taine.

En re­vanche, ils ont fait une su­perbe prise au mo­ment des in­tro­ni­sa­tions puisque le pre­mier des Cler­mon­tois, Oli­vier Bian­chi, a été fait ce jour, Com­pa­gnon du Bousset, ex­pri­mant sa fier­té et son im­mense gra­ti­tude par un sou­rire. Il re­joi­gnait alors tous ces pré­dé­ces­seurs, an­ciens maires, tous faits com­pa­gnons.

Les li­ba­tions, en­ta­mées en dé­but d’après­mi­di, se pour­sui­virent à 19 heures par un… vin d’hon­neur, of­fert par la mai­rie à Po­ly­dome, sui­vi d’un « Franc ré­gal » qui per­mit aux convives de dé­gus­ter tout ce qui se fait de meilleur par chez nous… Le tout bien évi­dem­ment, ar­ro­sé de vin d’au­vergne.

JAUDE. De 15 à 18 heures, les Com­pa­gnons du bousset ont ani­mé la place de Jaude. T. LIN­DAUER

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.