« Être car­té­sien »

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Chroniques - Ga­vin’s Cle­mente Ruiz → Ga­vin’s Cle­mente Ruiz. Il est l’au­teur, entre autres, de J’y suis, j’y reste, une pe­tite an­tho­lo­gie des ex­press­sions (Al­bin Mi­chel), et Les coups de foudre qui ont fait l’his­toire (La li­brai­rie Vui­bert).

C’est une ha­bi­tude très fran­çaise de se dire en France « car­té­sien ». Mais d’où vient ce mot ? Il est ti­ré d’un nom propre, ce­lui de Re­né Des­cartes (1596­1650), phi­lo­sophe et scien­ti­fique né à La Haye… dans le dé­par­te­ment de l’in­dreet­loire et non en Hol­lande. La ville a de­puis pris le nom de son cé­lèbre na­tif, et s’ap­pelle dé­sor­mais tout sim­ple­ment Des­cartes. Cet homme a donc lais­sé un ad­jec­tif et un nom de vil­lage à la pos­té­ri­té, ce qui n’est pas rien, vous en convien­drez !

Être car­té­sien rime sou­vent avec es­prit lo­gique, dé­duc­tion, et être ra­tion­nel. C’est aus­si re­mettre en ques­tion les ap­pa­rences, ne pas croire tout ce que l’on voit, in­ter­ro­ger chaque af­fir­ma­tion, se­mer le doute, pour avan­cer plus loin dans le vrai. On doit à cet homme, tour à tour phi­lo­sophe, ma­thé­ma­ti­cien, bio­lo­giste, des dé­cou­vertes ma­jeures, no­tam­ment les ab­cisses et les or­don­nées. Les élèves qui passent leur bre­vet ou leur bac savent de quoi je parle !

Ceux qui pré­parent le bac­ca­lau­réat de phi­lo­so­phie, eux, n’ou­blie­ront pas de me rap­pe­ler que Des­cartes est aus­si l’homme de la fa­meuse sen­tence « co­gi­to er­go sum », « je pense donc je suis ». Un pré­cepte qu’il a cher­ché à ap­pli­quer à tous les do­maines. Son Dis­cours de la mé­thode n’ex­plique rien d’autre que la re­cherche scien­ti­fique de la vé­ri­té, et son ex­ten­sion à tous les do­maines de la vie. Dans ses Mé­di­ta­ tions mé­ta­phy­siques, il a même cher­ché à ex­pli­quer la pré­sence scien­ti­fique de Dieu. Gar­dons en tête, que cet homme, mort à Stock­holm alors qu’il ré­si­dait à la cour de Catherine de Suède, a trans­mis un des mots les plus re­pré­sen­ta­tifs si ce n’est des Fran­çais, du moins de l’homme mo­derne.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.