Des Bleus (dé­jà) nau­fra­gés

Après une pre­mière pé­riode por­teuse d’es­poirs, au terme de la­quelle il me­nait 11-8, le quinze de France s’est en­suite to­ta­le­ment li­qué­fié pour en­cais­ser une sé­vère dé­route et un hu­mi­liant 44-0 en 40 mi­nutes. Le XV de France bat­tu (52­11) par les All­black

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Sports L'actu Nationale - Chris­tophe Bu­ron

Ils ont te­nu une mi­temps. Quarante mi­nutes à bien dé­fendre, à pro­po­ser une or­ga­ni­sa­tion qui a sem­blé per­tur­ber les cham­pions du monde... un temps seule­ment. Un pre­mier acte mar­qué par l’es­sai op­por­tu­niste de Gros­so, consé­cu­tif à une re­lance de Tho­mas et un bon re­lais dans l’axe de Chat, puis la réus­site au pied de Par­ra.

Seule­ment, même me­nés (11­8) à la pause, les Blacks avaient mis le nez à la fenêtre sur quelques ac­cé­lé­ra­tions fou­droyantes, lais­sant sur place Bastareaud et ses par­te­naires. Com­bien de temps les Bleus al­laient­ils te­nir face à cette vi­tesse d’exé­cu­tion ? La ré­ponse tom­bait comme un cou­pe­ret dès la re­prise, en­tiè­re­ment do­mi­née par les NéoZé­lan­dais.

Mal­gré une ré­sis­tance louable de­vant sa ligne pen­dant dix mi­nutes, le quinze de France per­dait pied dès la sor­tie sur car­ton jaune de Ga­brillagues (51e). Dès lors, la ma­chine à broyer des Blacks se met­tait en ordre de marche et les vagues dé­fer­laient, sub­mer­geant des Tri­co­lores dé­pas­sés. Contrés en touche, en per­di­tion dans l’en­ga­ge­ment et la di­men­sion phy­sique, les joueurs de Jacques Bru­nel som­braient sous les coups de bou­toirs ré­pé­tés des Blacks.

Les points.

Ex­clu­sion tem­po­raire. Nou­velle-zé­lande.

France.

Des joueurs fran­çais es­so­rés...

Cette se­conde pé­riode tour­nait au cau­che­mar, avec au fi­nal un hu­mi­liant 44­0 en­cais­sé en quarante mi­nutes. Le sym­bole de ce nau­frage ? Cette passe ir­réelle (70e) en­avant d’un bon mètre de Fi­ckou, à l’ar­rêt, pour Mé­dard alors que les Bleus ve­naient de re­cu­ler sous la pres­sion dé­fen­sive néo­zé­lan­daise.

La dé­route de l’équipe de France (52­11), qui au­rait pu être pire comp­ta­ble­ment sans la faillite au pied de Bar­rett (5 trans­for­ma­tions ra­tées), ne va pas man­quer de ra­vi­ver les éter­nels dé­bats sur les sai­sons sans fin des joueurs fran­çais.

Sur l’état d’es­prit, il n’y a pas grand­chose à re­pro­cher à ces Bleus, mais le manque d’es­sence dans le ré­ser­voir en se­conde pé­riode ne peut être que la consé­quence d’un rug­by fran­çais qui n’en fi­nit pas de mul­ti­plier les matchs, aux seules fins éco­no­miques. Ce­la peut­il chan­ger un jour ? Rien de sûr.

TE­NAILLE. Mé­dard pris dans l’étau, c’est tout le XV de France qui a fi­ni to­ta­le­ment étouf­fé par les Blacks. AU­CK­LAND (Eden Park). Mi-temps : 8-11. Spec­ta­teurs: 50.000. Ar­bitre: e e

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.