IN­DIS­CRÉ­TIONS

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Puy-de-dôme -

LE SAC-POU­BELLE CHEZ LE VOI­SIN.

À Cler­mont-fer­rand, cer­tains ha­bi­tants re­trouvent par­fois leurs bacs pou­belles aux pe­tits ma­tins vi­dés dans la benne… mais à nou­veau gar­nis de sacs dé­po­sés par d’autres. Et quand ces sacs af­fichent le lo­go du SBA, syn­di­cat in­ter­com­mu­nal qui a mis en place une re­de­vance in­ci­ta­tive (moins vous je­tez, moins vous payez), ce­la agace for­te­ment le maire de Cler­mont-fer­rand. D’au­tant que le SBA ne col­lecte pas les or­dures mé­na­gères de la mé­tro­pole cler­mon­toise, mais les ter­ri­toires de Riom, des Com­brailles, de Le­zoux, de Billom et de Li­magne soit 122 com­munes.

MA­RIE-MO­NIQUE RO­BIN TOURNE À THIERS.

La jour­na­liste d’in­ves­ti­ga­tion Ma­rie-mo­nique Ro­bin, au­teur no­tam­ment du do­cu­men­taire Le monde se­lon Mon­san­to, était en tournage à Thiers, cette se­maine, à l’oc­ca­sion des Ren­contres des dix Ter­ri­toires zé­ro chô­meur. La do­cu­men­ta­riste suit l’ex­pé­rience de Mau­léon, dans les Deux-sèvres, de­puis 2015. « J’ai sui­vi avant la loi, puis la créa­tion de l’en­tre­prise à but d’em­ploi et toute l’évo­lu­tion. Ce qui m’in­té­resse, c’est la trans­for­ma­tion des gens. On voit aus­si comment les ter­ri­toires ont des be­soins non sa­tis­faits qui se ré­vèlent et des tra­vaux utiles. » Ce tra­vail fe­ra l’ob­jet d’un 52 mi­nutes dans Envoyé Spécial sur France 2 à l’au­tomne, d’un do­cu­men­taire de deux heures qui sor­ti­ra au ci­né­ma en sep­tembre 2019, et d’un livre aux édi­tions La Découverte.

100 MIL­LIONS POUR STÉ­PHANE BERN, VRAI­MENT ?

Laurent Wau­quiez a an­non­cé que la Ré­gion al­lait dé­blo­quer 100 mil­lions d’eu­ros pour sau­ver les mo­nu­ments de la ré­gion les plus me­na­cés et que le choix in­com­be­ra à Sté­phane Bern. Pour le groupe PS de la Ré­gion, il s’agit d’une « fake news », une fausse nou­velle, du pré­sident de Ré­gion : « Ce nou­veau plan an­non­cé cor­res­pond aux 100 mil­lions d’eu­ros vo­tés en fa­veur du pa­tri­moine… il y a plus d’un an main­te­nant ! », rap­pelle le pré­sident du groupe PS, Jean-fran­çois Dé­bat. En juin 2017, les conseillers ré­gio­naux avaient adop­té un plan en fa­veur du pa­tri­moine « où l’on re­trouve pêle-mêle la ques­tion de la mé­moire, les langues ré­gio­nales, un sou­tien à l’édu­ca­tion… Donc ce n’est pas tout à fait 100 mil­lions ex­clu­si­ve­ment ré­ser­vés à la ré­no­va­tion du pa­tri­moine en pé­ril ! », re­lève-t-il.

DES JOUR­NA­LISTES ITA­LIENS POSENT LEURS CA­MÉ­RAS EN AU­VERGNE.

Une équipe de deux jour­na­listes de la RAI, la té­lé­vi­sion pu­blique ita­lienne, a tour­né cette se­maine les images d’un re­por­tage de 12 à 15 mi­nutes qui se­ra consa­cré à l’au­vergne. Il doit être dif­fu­sé en fé­vrier dans l’émis­sion Ki­li­man­gia­ro, dé­diée aux voyages. Sur la feuille de route des jour­na­listes ita­liens fi­gu­raient quelques vil­lages clas­sés « Plus beaux vil­lages de France », comme Char­roux (Al­lier), Mont­pey­roux et Us­son (Puy-de-dôme) ain­si que La­vau­dieu (Haute-loire). L’ab­ba­tiale Saint-aus­tre­moine d’is­soire, le châ­teau de Pa­ren­ti­gnat, le som­met du puy de Dôme et le pla­teau de Ger­go­vie ont éga­le­ment re­çu leur vi­site.

LE CAR­NET DE NOTES DE CLER­MONT.

Évo­lu­tion du nombre d’étu­diants, trans­ports, offre cultu­relle, en­so­leille­ment, lo­ge­ment, taux de réus­site en pre­mière an­née de li­cence… Des cri­tères par­mi d’autres (il y en a quinze en tout) qui per­mettent au ma­ga­zine L’étu­diant de pré­sen­ter son dou­zième pal­ma­rès des villes où il fait bon étu­dier. Cler­mont-fer­rand prend la dix-sep­tième place du clas­se­ment gé­né­ral et la cin­quième place au clas­se­ment des grandes villes. Et quand c’est l’ex­press qui dé­voile cette se­maine son clas­se­ment des villes où il fait bon vivre, Cler­mont-fer­rand se hisse en sixième po­si­tion. Les cri­tères per­met­tant ce clas­se­ment sont, no­tam­ment, la qua­li­té de l’air, l’ac­cès à la cul­ture ou en­core la pro­por­tion d’étu­diants.

LE PRÉ­FET SE FÂCHE…

De­puis la ré­forme de l’ins­truc­tion des de­mandes de carte d’iden­ti­té au prin­temps 2017, les dé­lais moyens pour re­nou­ve­ler sa carte se sont al­lon­gés : 55 jours en moyenne dans le dé­par­te­ment du Puy-de-dôme où une seule com­mune of­fri­rait des dé­lais al­lant entre 15 et 30 jours. D’où la mau­vaise hu­meur du pré­fet au coeur de l’été qui rap­pelle que le dé­lai rai­son­nable est es­ti­mé à 15 jours, soit 15 dos­siers par jour. Jacques Billant n’ex­clut pas un « re­dé­ploie­ment des dis­po­si­tifs de re­cueil pour les ré­at­tri­buer vers des com­munes vo­lon­taires qui s’en­ga­ge­ront à trai­ter les de­mandes dans les dé­lais les plus courts ».

… ET LE MAIRE D’AU­BIÈRE LUI RÉ­POND.

Le maire d’au­bière Ch­ris­tian Sin­sard n’a cure de ce rap­pel à l’ordre pré­fec­to­ral : « La me­nace d’un re­dé­ploie­ment du dis­po­si­tif vers d’autres com­munes vo­lon­taires m’ap­pa­raît comme une op­por­tu­ni­té de me dé­bar­ras­ser d’une tâche in­grate et qui ne nous ap­porte que des ré­pri­mandes. Si telle est votre vo­lon­té, per­met­tez-moi de sou­hai­ter bon cou­rage aux com­munes vo­lon­taires ».

HERVÉ PRO­NONCE EST « IN­TÉ­RES­SÉ ».

Par­mi les 600 mi­li­tants qui ont co­gi­té le week-end der­nier au Bar­ca­rès à l’uni­ver­si­té d’été de L’UDI fi­gu­rait la re­pré­sen­ta­tion puy­dô­moise. Une quin­zaine de mi­li­tants conduits par Hervé Pro­nonce, pré­sident dé­par­te­men­tal, et Fla­vien Neu­vy, dé­lé­gué na­tio­nal. Dans la pers­pec­tive des élec­tions eu­ro­péennes en mai 2019, L’UDI sou­haite faire al­liance avec Agir, le Modem et les LR an­ti-wau­quiez. À ce propos, Hervé Pro­nonce re­con­naît « être in­té­res­sé » par une can­di­da­ture.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.