«… De la bouche des en­fants »

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Chroniques - Ga­vin’s Cle­mente Ruiz → Ga­vin’s Cle­mente Ruiz. Il est l’au­teur, entre autres, de J’y suis, j’y reste, une pe­tite an­tho­lo­gie des ex­pres­sions (Al­binmi­chel), et Les coups de foudre qui ont fait l’his­toire (La li­brai­rie Vui­bert).

«La vé­ri­té sort de la bouche des en­fants ». Tous les ma­tins, mon pe­tit gar­çon d’un an et des brouettes m’amène un ou­vrage de la bi­blio­thèque : Pe­tit tour de France des ex­pres­sions po­pu­laires de Gilles Guille­ron, chez First Edi­tions. Pour­quoi ce­lui­là ? Im­pos­sible de sa­voir. Son for­mat ? Il tient dans la main. Sa cou­ver­ture ? Un des­sin, d’une femme qui fait son mar­ché des ex­pres­sions. Son conte­nu ? C’est là que j’in­ter­viens.

« Tout darne »

Même s’il ba­bille à peine, mon fis­ton me re­garde étran­ge­ment quand je lui évoque les ex­pres­sions gla­nées dans son ou­vrage pré­fé­ré. Et Dieu sait que l’ori­gi­na­li­té est au ren­dez­vous. Ain­si ap­prend­on qu’en Lor­raine pour mar­quer l’état d’éblouis­se­ment, le ver­tige, voire le ma­laise, « on se sent tout darne ». Rien à voir avec le pois­son, il s’agit de l’ad­jec­tif dé­ri­vé du fran­cique « darn » qu’on trouve souvent chez le poète Ar­thur Rim­baud. « Le so­leil, clair comme un chau­dron ré­cu­ré, Lui darde une mi­graine et fait son re­gard darne. » (Poé­sies).

Dans le Centre, on di­ra qu’il fait « be­naise », dé­ri­vé de « bien aise », il fait beau, la jour­née s’an­nonce bien. Il n’y a donc pas de quoi « faire la moune », cette tête que vous faites en plis­sant les joues et lais­sant tom­ber votre front. Ex­pres­sion en­ten­due en Oc­ci­ta­nie. En Nor­man­die, ré­gion qui m’est chère, on re­prend « un tan­tet » de fro­mage, de cal­va, de teur­goule, comme bon vous semble, mais juste un pe­tit peu, de tan­tum en la­tin, qu’on re­trouve dans un « tan­ti­net », par exemple, alors qu’en Pro­vence, on cri­ti­que­ra de faire la ba­za­rette, du pro­ven­çal ba­sa­ru­ta, de ba­var­der, de col­por­ter des ra­gots. Dé­ci­dé­ment, mon fils a eu une riche idée de m’ap­por­ter ce dé­li­cieux pe­tit ob­jet !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.