Le MYF s’en sort bien

Match nul à Ber­ge­rac, hier soir (1­1) Après avoir ou­vert le score, les Bour­bon­nais ont su­bi lors du deuxième acte à Ber­ge­rac, concé­dant fi­na­le­ment un nul heu­reux (1-1).

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Sports Football -

Il s’en se­ra fal­lu de peu pour que le dé­pla­ce­ment à Ber­ge­rac se solde par un re­vers. Hier soir, Mou­linsY­zeure a mon­tré deux vi­sages dia­mé­tra­le­ment op­po­sés, et si l’ou­ver­ture du score pou­vait être lo­gique pour les Bour­bon­nais, la suite du match au­ra été très com­pli­quée à gé­rer face à des lo­caux bien dé­ter­mi­nés à faire tour­ner la chance. Au­de­là du clas­se­ment, le voyage en Pé­ri­gord était en ef­fet dé­li­cat pour une équipe troi­sième de sa poule, mais con­nais­sant quelques dif­fi­cul­tés à l’ex­té­rieur, alors que les Pé­ri­gour­dins étaient in­vain­cus sur leur ter­rain.

L’en­tame de match équi­li­brée entre deux blocs bien en place le prouve, même si le duo Abe­lin­tiSeck se met en évi­dence. Les deux joueurs com­binent très bien dans l’axe et gênent la dé­fense lo­cale. Mais Ber­ge­rac a du ré­pon­dant avec deux belles re­mon­tées de balle cou­loir gauche met­tant Millie­ras à l’épreuve (10e, 14e). Les vi­si­teurs tiennent le bal­lon et trouvent fi­na­le­ment l’ou­ver­ture suite à un coup de pied ar­rê­té par Mar­cha­dier (38e).

En souf­france

Ber­ge­rac se ré­veille après ce but en­cais­sé. Il faut toutes les qua­li­tés de Millie­ras pour dé­tour­ner une tête à bout por­tant puis un coup franc se di­ri­geant dans sa lu­carne (44e et 45e).

Après le pas­sage par les ves­tiaires, ce sont les lo­caux qui font le jeu. L’éga­li­sa­tion ar­rive lo­gi­que­ment par une frappe de Ba­din (48e). Mou­lins­yzeure ne trouve pas les so­lu­tions pour blo­quer l’en­ trant Go­mez, ni le 3­5­2 dans le­quel évo­lue dé­sor­mais Ber­ge­rac. Sous une pluie bat­tante, te­nir le bal­lon de­vient im­pos­sible face à l’en­ga­ge­ment mis par l’ad­ver­saire, qui res­sort le plus sou­vent des duels avec le bal­lon. Sur un ca­fouillage, Pin­to frappe au­des­sus (59e).

Les co­équi­piers de Rou­chon se concentrent au­tour de leur sur­face de ré­pa­ra­tion et ne pro­posent plus rien, ni en at­taque pla­cée, ni en contre. Les si­tua­tions chaudes se mul­ti­plient. À l’en­trée des ar­rêts de jeu, Go­mez voit son bal­lon flir­ter avec le po­teau. Puis Che­va­lier voit sa frappe sau­vée sur la ligne… Le nul en de­vient un très bon ré­sul­tat.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.