« En pre­mier lieu, un sen­ti­ment d’aban­don en mi­lieu ru­ral »

La Montagne (Clermont-Limagne) - - Le Fait Du Jour -

À l’heure de mettre les listes à jour pour pré­pa­rer l’édi­tion 20182019 du Ré­per­toire des élus, que pu­blie chaque ren­trée l’As­so­cia­tion des maires ru­raux du Puyde-Dôme, le pré­sident, Sé­bas­tien Gout­te­bel, confirme la ten­dance na­tio­nale : les dé­mis­sions en cours de man­dat sont de plus en plus fré­quentes.

Symp­tôme évident, à ses yeux, du « ras­le­bol » qui gagne du ter­rain. Car beau­coup rendent leur ta­blier « par épui­se­ment, sa­tu­ra­tion, sur­sol­li­ci­ta­tion ; on est dans un phé­no­mène d’usure. C’est un mou­ve­ment de fond qui est gé­né­ral », ex­plique Sé­bas­tien Gout­te­bel, qui évoque « en pre­mier lieu, un sen­ti­ment d’aban­don. Beau­coup de ser­vices de l’État qui ap­por­taient de l’aide aux maires ne sont plus là, ou sont moins dis­po­nibles ; or la com­plexi­té ad­mi­nis­tra­tive est de plus en plus grande ».

« Tu te fais al­lu­mer tout le temps »

Élu de­puis dix­sept ans et maire de­puis dix ans de la très tou­ris­tique com­mune de Mu­rol ­ un peu moins de 600 ha­bi­tants hors sai­son et 4.300 en plein été ­ il vit le pro­blème au quo­ti­dien. « D’un cô­té, des moyens qui baissent – ici, c’est 115.000 € de moins par an qu’il y a six ans, et l’an der­nier on a dû sus­pendre les 35.000 eu­ros de sub­ven­tions aux as­so­cia­tions ­ et de l’autre, des exi­gences de plus en plus grandes des ad­mi­nis­trés qui veulent tout tout de suite, sont par­fois agres­sifs avec le per­son­nel mu­ni­ci­pal, cherchent en per­ma­nence des cou­pables. Quant t’es maire, tu te fais al­lu­mer tout le temps, pour un oui ou pour un non… »

Le pré­sident des maires ru­raux (qui se re­trou­ve­ront en as­sem­blée gé­né­rale le 7 sep­tembre à Tauves) re­doute que plu­sieurs com­munes se trouvent sans can­di­dats en 2020. « Maire, c’est une fonc­tion, mais c’est de­ve­nu un mé­tier. Un mé­tier très com­pli­qué et pour une in­dem­ni­té de 580 € par mois ». ■

PHO­TO D’AR­CHIVES FRANCK BOILEAU

PRÉ­SIDENT. Sé­bas­tien Gout­te­bel, maire de Mu­rol et pré­sident de l’as­so­cia­tion des maires ru­raux, ex­prime « le sen­ti­ment d’iso­le­ment par­ta­gé par beau­coup de col­lègues ; on a be­soin d’un Etat fort à nos cô­tés ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.