Na­cer Bou­han­ni gagne un sprint libérateur

■ 6e étape, hier

La Montagne (Clermont-Limagne) - - Sports L'actu Nationale -

Le Fran­çais Na­cer Bou­han­ni (Co­fi­dis), mal­heu­reux en 2018, s’est li­bé­ré hier en ga­gnant au sprint la 6e étape du Tour d’Es­pagne, où un autre com­pa­triote, Ru­dy Mo­lard (Grou­pa­ma-FDJ), a conser­vé le maillot rouge mal­gré un fort vent fa­tal à son lea­der Thi­baut Pinot.

Dans un sprint à ef­fec­tifs ré­duits à San Ja­vier (Mur­cie) en rai­son d’un coup de bor­dures dans le fi­nal, Bou­han­ni a de­van­cé le Néer­lan­dais Dan­ny Van Pop­pel (Lot­toNL­Jum­bo), deuxième et l’Ita­lien Elia Vi­via­ni (Quick­Step).

« Dans un fi­nal, je sais com­ment faire pour m’im­po­ser si j’ai les jambes », a ex­pli­qué le Vos­gien de 28 ans, pour­tant ar­ri­vé sur la Vuel­ta sans son ha­bi­tuel « train » de co­équi­piers. « J’ai fi­lo­ché de train en train pour prendre la bonne roue et j’ai pro­duit mon ef­fort dans les 200 der­niers mètres », s’est­il ré­joui. C’est sa pre­mière vic­toire de la sai­son sur une course ma­jeure du World Tour, après avoir ra­té le Tour de France sur dé­ci­sion de son équipe.

Ce n’était en re­vanche pas la jour­née de Pinot (Grou­pa­ma­FDJ), ni celle du Néer­lan­dais Wil­co Kel­der­man (Sun­web) : pié­gés dans les bor­dures, les deux cou­reurs ont concé­dé 1’44” aux autres lea­ders et se re­trouvent res­pec­ti­ve­ment 18e et 17e du gé­né­ral à près de 3 mi­nutes de Mo­lard. ■

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.