Prime à la deuxième étoile pour les Bleus

■ Pour la Ligue des na­tions

La Montagne (Clermont-Limagne) - - Sports L'actu Nationale -

Sur­fer sur la vague russe et fê­ter de­vant le pu­blic fran­çais les joueurs qui ont dé­cro­ché le Graal cet été : Di­dier Des­champs a rap­pe­lé sans sur­prise 22 des 23 membres de son groupe cham­pion du monde pour la re­prise en sep­tembre.

L’équipe de France étren­ne­ra sa deuxième étoile chez son pré­dé­ces­seur au pal­ma­rès, l’Al­le­magne, le 6 sep­tembre à Mu­nich. Et elle fe­ra son re­tour dans son antre fé­tiche du Stade de France le 9 sep­tembre contre les Pays­Bas.

C’est avec ces deux ren­contres de pres­tige que les Bleus s’élan­ce­ront dans la toute nou­velle Ligue des na­tions, un tour­noi op­po­sant des équipes de ni­veau équi­valent et qui offre une voie d’ac­cès in­di­recte pour l’Eu­ro 2020, avant le dé­mar­rage de sa phase de qua­li­fi­ca­tions pro­pre­ment dite (mars­no­vembre 2019).

Adil Ra­mi qui avait an­non­cé sa re­traite in­ter­na­tio­nale au soir de la fi­nale est dans la liste. « Il était dans l’eu­pho­rie, on le connaît », a ba­layé Des­champs, en as­su­rant que le Mar­seillais de 32 ans n’avait « pas hé­si­té une se­conde pour ve­nir à ce ras­sem­ble­ment. »

Il n’y a qu’une seule ab­sence par­mi les 23 cham­pions du monde : le gar­dien n° 2, Steve Man­dan­da, bles­sé et rem­pla­cé par Be­noît Cos­til. Un choix lo­gique dans la hié­rar­chie, puisque le por­tier bor­de­lais, dou­blé par Al­phonse Areo­la, était ré­ser­viste avant le tour­noi, et avait fait par­tie du groupe à l’Eu­ro 2016. ■

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.