MACRON CONVOQUE L’HU­MOUR POUR TEN­TER D’ÉTEINDRE LA PO­LÉ­MIQUE

La Montagne (Clermont-Limagne) - - France & Monde Actualités -

« Gau­lois ». Emmanuel Macron a in­vo­qué de­puis la Fin­lande « l’es­prit fran­çais » et « l’hu­mour » pour ten­ter de re­fer­mer la contro­verse lan­cée la veille par sa sor­tie sur le « Gau­lois ré­frac­taire au chan­ge­ment ». L’op­po­si­tion l’a ac­cu­sé de nour­rir les « ca­ri­ca­tures » et de me­ner « une pe­tite opé­ra­tion de di­ver­sion » face à ses dif­fi­cul­tés in­té­rieures. Mer­cre­di à Co­pen­hague, le pré­sident avait dit son ad­mi­ra­tion pour le mo­dèle da­nois de « flexi­sé­cu­ri­té », et ju­gé que les dif­fé­rences cultu­relles ne per­met­taient pas de le ré­pli­quer à l’iden­tique en France : « Ce qui est pos­sible est lié à une culture, un peuple mar­qué par son his­toire. Ce peuple lu­thé­rien, qui a vé­cu les trans­for­ma­tions de ces der­nières an­nées, n’est pas exac­te­ment le Gau­lois ré­frac­taire au chan­ge­ment ! » Du cô­té fran­çais la dé­cla­ra­tion en a fait ru­gir plus d’un. Dans l’op­po­si­tion, plu­sieurs ont vu dans cette saillie un écho de sa phrase de l’été 2017 sur les Fran­çais qui « dé­testent les ré­formes ».

« Il y a une chose qui ca­rac­té­rise la France, le peuple fran­çais, c’est son goût de l’in­tel­li­gence, de l’iro­nie, de l’hu­mour sur soi­même, et sans doute de la com­plexi­té », a af­fir­mé le chef de l’État dans un sou­rire, hier, au dé­tour d’une confé­rence de presse à Hel­sin­ki. ■

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.