Le dy­na­misme de la Ligue contre le can­cer

■ Le co­mi­té du Puy­de­Dôme a presque 60 ans et fait plus que ja­mais bou­ger les lignes

La Montagne (Clermont-Limagne) - - La Une - Anne Bourges [email protected]­tre­france.com

Avec ses 320 bé­né­voles et 11.000 do­na­teurs, la Ligue contre le can­cer du Puyde-Dôme est l’un des co­mi­tés les plus ac­tifs de France. De quoi ap­por­ter une aide pré­cieuse au ter­ri­toire.

Ce n’est pas fi­ni ! Au­tant com­men­cer par là… Tant le siècle tra­ver­sé par la Ligue contre le can­cer, au ni­veau na­tio­nal, est dé­jà riche d’en­ga­ge­ments et d’ac­tions.

Le can­cer reste la pre­mière cause de mor­ta­li­té pré­ma­tu­rée en France. Ima­gi­nez un Fran­çais sur deux et une Fran­çaise sur trois confron­tés un jour au can­cer : est­il be­soin de rap­pe­ler que pour soi ou un proche, nous se­rons tous concer­nés ?

Le poids so­cial et fi­nan­cier de la lutte est énorme. Im­pos­sible à sou­te­nir sans l’en­ga­ge­ment de la so­cié­té ci­vile à tra­vers de nom­breuses ini­tia­tives, au pre­mier rang des­quelles l’ac­tion de la Ligue dans le Puy­de­Dôme.

Le co­mi­té créé en 1959 est de­ve­nu par­ti­cu­liè­re­ment ac­tif au dé­but des an­nées 1980 sous l’im­pul­sion du pro­fes­seur De­teix. Confié à la pré­si­dence du pro­fes­seur De­meocq en 2010, il met un point d’hon­neur à fi­nan­cer des ac­tions lo­cales (et fi­nan­ce­ment d’équipes de re­cherches sé­lec­tion­nées à l’échelle na­tio­nale ou ré­gio­nale).

« Nous dé­pen­dons très peu des sub­ven­tions : 99 % de notre bud­get pro­viennent des dons. C’est notre force ; ce qui nous donne au­to­no­mie et in­dé­pen­dance », in­sistent le pré­sident et la di­rec­trice Ca­the­rine So­zeau.

Les in­ter­ven­tions de ces der­nières an­nées ont été dé­ter­mi­nantes, avec le fi­nan­ce­ment du pre­mier Tep­scan du Puy­deDôme en 2004, puis la par­ti­ci­ pa­tion en 2014, au fi­nan­ce­ment (50 %) d’un se­cond ap­pa­reil ins­tal­lé au Centre Jean­Per­rin.

Ac­tions dé­ter­mi­nantes

Dans d’autres re­gistres, le co­mi­té a aus­si par­ti­ci­pé au fi­nan­ce­ment de la pla­te­forme de cy­to­gé­né­tique ré­gio­nale (300.000 €), de la pla­te­forme PRE­ser­va­tion FER­ti­li­té Au­vergne (Pre­fe­ra) pour le pré­lè­ve­ment de ga­mètes chez des jeunes avant trai­te­ment, la pré­ven­tion ta­bac qui touche 5.000 élèves puy­dô­mois tous les ans, l’ac­com­pa­gne­ment en ad­dic­to­lo­gie, le « mois sans ta­bac », etc.

En terme de par­ti­ci­pa­tion au fi­nan­ce­ment de gros équi­pe­ments in­no­vants, la Ligue s’est trou­vé un nou­vel ob­jec­tif pour

2019 : l’im­plan­ta­tion au Centre Jean­Per­rin d’un scan­ner So­ma­tom (en­vi­ron 600.000 €, dont 50 % fi­nan­cés par le Co­mi­té 63).

Cet ap­pa­reil tri­di­men­sion­nel de der­nière gé­né­ra­tion peut ac­qué­rir des images en 3D, qua­si­ment en temps réel. « Il ré­vé­le­ra de nou­veaux dé­tails ana­to­miques, et en trois di­men­sions », ajoute le pro­fes­seur De­meocq. ■

PHOTO D’ARCHIVES RI­CHARD BRUNEL

FI­NAN­CE­MENT. Les in­ter­ven­tions de ces der­nières an­nées ont été dé­ter­mi­nantes, avec le fi­nan­ce­ment du pre­mier Tep-scan du Puy-de-Dôme en 2004 et du se­cond ap­pa­reil en 2014.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.