Les CP et CE1 sont éva­lués

■ 1,6 mil­lion d’éco­liers concer­nés, des syn­di­cats cri­tiques

La Montagne (Clermont-Limagne) - - France & Monde Actualités -

Plus de 1,6 mil­lion d’éco­liers de CP et CE1 vont pas­ser à comp­ter d’au­jourd’hui une sé­rie d’éva­lua­tions en fran­çais et ma­thé­ma­tiques, les mêmes dans chaque école, afin que les en­sei­gnants puissent mieux ac­com­pa­gner leurs élèves.

Les syn­di­cats de profs, eux, sont très cri­tiques. Près de 840.000 élèves de CP, au­tant en CE1, sont concer­nés par ce dis­po­si­tif, an­non­cé pré­cé­dem­ment par le mi­nistre de l’Éducation, Jean­Mi­chel Blan­quer.

Les CP pas­se­ront des tests de fran­çais (deux séances de 20 mi­nutes) et de ma­thé­ma­tiques (une séance de 20 mi­nutes). Une nou­velle bat­te­rie d’éva­lua­tions se dé­rou­le­ra en dé­but d’an­née ca­len­daire. Les CE1, eux, ne pas­se­ront des tests qu’en sep­tembre. Dans la plu­part des éta­blis­se­ments, les élèves ré­pon­dront sur un ca­hier. Ces tests, conçus par des agences du mi­nis­tère, sont les mêmes dans toutes les écoles. Ils ont été pen­sés « dans un es­prit de bien­veillance » et « sont plei­ne­ment adap­tés aux élèves qui entrent en CP et CE1 », se­lon la rue de Gre­nelle. Leur ob­jec­tif ? Il « n’est pas de clas­ser les en­fants » ou « d’éta­blir des moyennes de classe » mais « de connaître les com­pé­tences de chaque élève ». Le pro­fes­seur pour­ra « ain­si mieux adapter son enseignement » et « mieux ac­com­pa­gner les élèves vers la réus­site ».

In­quié­tudes

Une ini­tia­tive qui, au mieux, agace les syn­di­cats en­sei­gnants, au pire, sus­cite de vertes cri­tiques. Le Snuipp­FSU, pre­mière or­ ga­ni­sa­tion chez les ins­tits, qui a consul­té les éva­lua­tions, les qua­li­fie de « très in­quié­tantes » car « in­adap­tées ». Ces exer­cices – que le syn­di­cat a mis en ligne sur son site – « ne res­pectent pas les ap­pren­tis­sages réels des élèves is­sus des pro­grammes de ma­ter­nelle » et « pla­ce­ront ar­ti­fi­ciel­le­ment la ma­jo­ri­té d’entre eux en si­tua­tion d’échec et de stress im­por­tant ».

Autre cri­tique : elles sont inu­tiles. Car les en­sei­gnants font de toute fa­çon « pas­ser des éva­lua­tions diag­nos­tiques en dé­but d’an­née », note le SgenCFDT, autre syn­di­cat. Le Snuipp­FSU pro­pose aux pro­fes­seurs de « re­prendre la main sur ces éva­lua­tions, de ne pas les faire pas­ser dans l’im­mé­diat, d’en sé­lec­tion­ner les items qu’elles jugent utiles à leurs élèves et de ne pas en sai­sir les ré­ponses » sur le por­tail en ligne. ■

PHOTO AFP

ADAP­TÉS OU PAS ? Les CP pas­se­ront des tests de fran­çais (deux séances de 20 mi­nutes) et de ma­thé­ma­tiques (une séance de 20 mi­nutes).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.