« Des ren­de­ments net­te­ment su­pé­rieurs à la sai­son der­nière »

La Montagne (Clermont-Limagne) - - Le Fait Du Jour -

Une chose est sûre : l’an­née 2018 se­ra meilleure que la pré­cé­dente. La Fé­dé­ra­tion vi­ti­cole du Puy-deDôme table sur une ré­colte de 15.000 hec­to­litres de pro­duc­tion, loin, très loin de­vant les 8.400 hec­to­litres de 2017.

« Ce­la fait plus de cinq ans que l’on n’a pas fait de vraie bonne ré­colte, avoue Ca­mille Buis­sière, de la Fé­dé­ra­tion vi­ti­cole du Puy­de­Dôme. L’an der­nier a été ca­tas­tro­phique avec 8.400 hec­to­litres de pro­duc­tion sur 351 hec­tares de sur­face AOC et IGP, soit un ren­de­ment d’un peu moins de 24 hec­to­litres à l’hec­tare. » Pour 2018, la ré­colte de­vrait au moins at­teindre la moyenne avec 13.000 hec­to­li­ tres. « On peut même faire une très belle ré­colte au­tour des 15.000 hec­to­litres avec un ren­de­ment au­tour de 40 à 45 hec­to­litres à l’hec­tare, pour­suit­elle. S’il est en­core trop tôt pour le dire, nous avons ob­te­nu une aug­men­ta­tion du ren­de­ment par l’Ins­ti­tut na­tio­nal de l’ori­gine et de la qua­li­té (INAO) pour 2018, qui per­met de pas­ser de 55 à 60 hec­to­litres à l’hec­tare pour le gé­né­rique et de 52 à 58 hec­to­litres pour les crus. »

Pour Be­noît Mon­tel, vi­gne­ron dans le sec­teur de Châ­teau­gay, le ren­de­ment est très bon. « Mis à part pour le Ma­dargue qui a pris la grêle et où j’ai 40 % de pro­duc­tion en moins, on de­vrait tour­ner entre 45 et 48 hec­to­li­ tres par hec­tare. » Même constat pour Etienne Ra­chez, oe­no­logue à la cave Des­prat SaintVer­ny. « Le ren­de­ment va être dans les stan­dards de l’ap­pel­la­tion ­ au­tour de 50 hec­to­litres à l’hec­tare ­ mais avec une très grande dis­pa­ri­té entre le nord à Riom et le sud à Boudes. »

Dans le sud, Yvan Ber­nard, vi­gne­ron à Mont­pey­roux, est plus me­su­ré. « Nor­ma­le­ment, on de­vrait re­ve­nir sur des chiffres nor­maux en dé­pas­sant les 40 hec­to­litres à l’hec­tare, chiffre­t­il. Ce qui n’est pas énorme, c’est le ren­de­ment moyen de l’ap­pel­la­tion. Au moins, on fe­ra ces chiffres­là. » ■

PHO­TO P. COUBLE

QUAN­TI­TÉ. Après la ré­colte, des tonnes de rai­sins sont triées.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.