Une deuxième pé­pi­nière en 2020

La Montagne (Clermont-Limagne) - - Les mardis de l'économie -

Une cen­taine d’em­plois à Riom, 75 à Cler­montFer­rand et… près de 1.300 à Saint-Beau­zire : le site his­to­rique du Biopôle Cler­mont-Li­magne reste sa tête de gon­dole. Et il va en­core s’agran­dir, dans les pro­chaines an­nées.

Ima­gi­né et vou­lu en 1995 par les élus de l’an­cienne com­mu­nau­té de com­munes Li­magne d’En­ne­zat, « ce site était alors le pre­mier tech­no­pôle dé­dié aux bio­tech­no­lo­gies en France », ra­conte le pré­sident du Biopôle, Ber­nard Villa­ta. Vingt­trois ans plus tard, il va fran­chir une nou­velle étape. « On entre dans le troi­sième étage de la fu­sée. Après la créa­tion et le dé­ve­lop­pe­ment, si on veut conti­nuer, on est obli­gé de ren­trer dans une phase d’in­ves­tis­se­ments. On a de la sur­face construc­tible, mais il nous faut des routes : on va in­ves­tir pour. On va éga­le­ment cons­truire une deuxième pé­pi­nière, fi­nan­cée par la CCI mais gé­rée par le Biopôle, qui pour­ra ac­cueillir quinze à vingt en­tre­prises, an­nonce Ber­nard Villa­ta. C’est un pro­jet qu’on lan­ce­ra en 2019 pour une dis­po­ni­bi­li­té en 2020. »

De quoi don­ner en­core plus d’am­bi­tions à ce parc de 70 hec­tares, plein à 97 %, qui brille dé­jà à tra­vers sa tren­taine d’en­tre­prises. Il y a les in­con­tour­nables, à l’image de Li­ma­grain, Jac­quet, Mé­ta­bo­lic ex­plo­rer ou en­core Cy­clo­phar­ma. Mais il y a aus­si toutes ces belles his­toires, tous ces exemples de start­up lan­cées à Saint­Beau­zire et de­ve­nues grandes. « On peut par­ler d’Icare ou de Green­tech, pas­sées de quelques sa­la­riés au dé­but à une cen­taine au­jourd’hui. Ou en­core Car­bios, qui s’est construit sur le Biopôle, liste le pré­sident. Ce sont toutes des belles réus­sites. » Des suc­cesss­to­ries que le Biopôle veut faire dé­col­ler en­core un peu à tra­vers « un évé­ne­ment d’en­ver­gure in­ter­na­tio­nale, au­tour de nos spé­cia­li­tés, qu’on or­ga­ni­se­ra d’ici deux ans », in­dique Ber­nard Villa­ta. ■

➔ His­toire. Si Saint-Beau­zire est son site his­to­rique, le Biopôle s’est éten­du à deux autres sites en 2012, à Cler­mont-Fer­rand et à Riom. Cette ex­ten­sion a don­né nais­sance au syn­di­cat mixte ou­vert Biopôle Cler­mont-Li­magne, qui re­groupe Cler­mont Au­vergne Mé­tro­pole, la com­mu­nau­té d’ag­glo­mé­ra­tion Riom Li­magne et Vol­cans (RLV) et la CCI du Puy-de-Dôme. Le Biopôle dis­pose dé­sor­mais de 20.000 m2 de la­bo­ra­toires.

PHO­TO HER­VÉ CHELLÉ

ÉCO­NO­MIE. Green­tech a été l’une des toutes pre­mières en­tre­prises à s’ins­tal­ler à Saint-Beau­zire.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.