Près de 80 ap­pels aux po­li­ciers pour éva­cuer sa ran­coeur

La Montagne (Clermont-Limagne) - - Région Actualité - Jean-Bap­tiste Le­dys

Quatre-vingts coups de té­lé­phone ! Un Cler­mon­tois de 31 ans a sa­tu­ré le stan­dard du com­mis­sa­riat de Cler­mont-Fer­rand, di­manche après-mi­di. Tant et si bien qu’il s’est re­trou­vé en garde à vue.

La veille, dé­jà, il avait été in­ter­pel­lé en état d’ivresse pour avoir pro­fé­ré des me­naces de mort à l’en­contre d’une cliente d’un ca­fé de la rue Bal­lain­vil­liers, à Cler­mont­Fer­rand. Mais il n’a pas ap­pré­cié d’être pla­cé en garde à vue. Et c’est peu de le dire.

Pour éva­cuer sa ran­coeur, il n’a rien trou­vé de mieux que de cas­ser les pieds des po­li­ciers au­tant qu’il le pou­vait.

Il a donc pas­sé la ba­ga­ telle de 80 ap­pels au 17 qui ont abou­ti au CIC (centre d’in­for­ma­tion et de com­man­de­ment du com­mis­sa­riat). À chaque fois, l’ap­pe­lant se ré­pan­dait en in­sultes et me­naces de mort.

Mais il a éga­le­ment ten­té de mo­bi­li­ser les po­li­ciers sur de fausses in­for­ma­tions, comme la fu­meuse dé­cou­verte d’un ca­davre dans le quar­tier de la gare.

Il a fi­na­le­ment été in­ter­pel­lé à 18 heures, di­manche, ave­nue de l’URSS, à Cler­mont­Fer­rand. Il ré­pon­dra de ces faits de me­naces et ou­trages lors d’une com­pa­ru­tion avec re­con­nais­sance préa­lable de culpa­bi­li­té. ■

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.