Faut­il avoir peur des ro­bots ?

La Montagne (Clermont-Limagne) - - France & Monde Actualités - Do­mi­nique.ga­ran­[email protected]­tre­france.com

Do­mi­nique Ga­ran­det pour éva­luer la via­bi­li­té d’un pro­jet. Il a même un droit de vote !

Les cher­cheurs de la Fon­da­tion ba­sée à Ge­nève sont ca­té­go­riques : d’ici 2025, plus de la moi­tié des tâches ac­tuelles réa­li­sées sur le lieu de tra­vail se­ront ef­fec­tuées par des ma­chines contre 29 % au­jourd’hui. Il faut donc s’at­tendre à une « énorme per­tur­ba­tion » au sein de la main­d’oeuvre mon­diale avec « des chan­ge­ments im­por­tants dans la qua­li­té, l’em­pla­ce­ment, le for­mat et la per­ma­nence des fonc­tions. »

In­utile de jouer les Cas­sandre et d’agi­ter le vieux mythe du go­lem. Si 75 mil­lions d’em­plois vont dis­pa­raître, les cher­cheurs es­timent que 133 mil­lions d’em­plois pour­raient être créés en pa­ral­lèle, es­sen­tiel­le­ment en lien avec la ré­vo­lu­tion nu­mé­rique : in­tel­li­gence ar­ti­fi­cielle, trai­te­ment des don­nées (big da­ta), lo­gi­ciels in­for­ma­tiques en mar­ke­ting.

De nou­veaux mé­tiers émergent. Aux États­Unis, la de­mande pour les « da­ta scien­tists » (spé­cia­listes de l’ana­lyse des don­nées) a bon­di de 15.000 % ces der­nières an­nées. Les dé­ve­lop­peurs et spé­cia­listes des nou­velles tech­no­lo­gies sont très de­man­dés. Les de­si­gners UX (ex­pe­rience uti­li­sa­teur) ou ex­perts en cy­ber­sé­cu­ri­té sont éga­le­ment très cour­ti­sés.

Dans le meilleur des mondes, l’au­to­ma­ti­sa­tion de­vrait en­traî­ner un meilleur par­tage des tâches et la ma­chine de­vrait sou­la­ger l’homme des ac­ti­vi­tés in­grates et ré­pé­ti­tives. Mais la tran­si­tion nu­mé­rique sou­lève de nom­breuses ques­tions et les créa­tions d’em­ploi com­pen­se­ront­elles vrai­ment les des­truc­tions comme l’an­noncent les cher­cheurs du Fo­rum ?

Al­lons-nous vrai­ment as­sis­ter à la « des­truc­tion créa­trice » chère à Jo­seph Schum­pe­ter ? D’après une étude de l’Ins­ti­tut pour le fu­tur, un think tank (groupe de ré­flexion) ca­li­for­nien, 85 % des em­plois de 2030 n’exis­te­raient même pas en­core. L’ave­nir est in­cer­tain. Les pro­grès de l’in­tel­li­gence ar­ti­fi­cielle re­lancent le dé­bat sur « la fin du tra­vail ».

La crainte des ro­bots en Oc­ci­dent ne date pas d’hier. In­ven­té par le Tchèque Ka­rel Ca­pek, le mot « ro­bot » ne vient­il pas du terme slave « ro­bo­ta » qui si­gni­fie souf­france ? N’en dé­plaise aux thu­ri­fé­raires de l’in­tel­li­gence ar­ti­fi­cielle, ce n’est pas de­main que les ro­bots nous rem­pla­ce­ront. Il fau­dra tou­jours des hommes pour conce­voir les lo­gi­ciels et contrô­ler les ma­chines.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.