Mo­na­co, une mi-temps et puis plus rien

■ L’ASM a cou­lé après la pause sur le ter­rain de Dort­mund (3­0)

La Montagne (Clermont-Limagne) - - Sports -

Que pou­vait es­pé­rer le 18e de Ligue 1 contre le lea­der de la Bun­des­li­ga ? Mo­na­co a per­du 3-0 hier soir à Dort­mund, pour­sui­vant sa sé­rie noire, même si tout n’est pas à je­ter dans sa pres­ta­tion.

Avec sa dé­fense à cinq, l’ASM avait pour­tant fait mieux que te­nir le coup jus­qu’à la pause. Mais Lu­cien Favre, qui avait par deux fois in­fli­gé un 4­0 au Mo­na­co de Leo­nar­do Jar­dim lors­qu’il en­traî­nait Nice, a fait en­trer le jeune Ja­cob Bruun Lar­sen. Et c’est le Da­nois, bien ser­vi en pro­fon­deur par Ja­don San­cho, le pe­tit pro­dige an­glais de 18 ans qui est en train d’éclore à Dort­mund, qui a mys­ti­fié la dé­fense de Mo­na­co pour ou­vrir le score (51e).

Be­na­glio rem­pla­cé

Mo­na­co a en­suite pris l’eau, concé­dant plu­sieurs oc­ca­sions aux Al­le­mands. A la 72e mi­nute, Pa­co Al­ca­cer a en­ter­ré les es­poirs mo­né­gasques en dou­blant la mise, trois mi­nutes à peine après avoir ti­ré sur la barre un pe­nal­ty, consé­cu­tif à une fau­chage de Glik sur Reus. Le même Reus a po­sé le clou sur le cer­cueil en toute fin de match (90e+2), pour per­ mettre au Bo­rus­sia de prendre la tête du groupe A, avec six points comme l’At­lé­ti­co Ma­drid.

Au clas­se­ment, Mo­na­co reste donc à zé­ro après sa dé­faite inau­gu­rale à do­mi­cile contre les Es­pa­gnols. Sa double confron­ta­tion à ve­nir contre Bruges se­ra déterminante pour une qua­li­fi­ca­tion en Ligue Eu­ro­pa.

Dom­mage, au vu de l’ap­pli­ca­tion qu’avaient mon­tré les Rouge et Blanc pen­dant cin­quante mi­nutes. Die­go Be­na­glio n’a dû vrai­ment s’ar­ra­cher qu’une seule fois en pre­mière pé­riode, pour dé­tour­ner en cor­ner un tir de Pizc­zek (39e) en pi­vot au point de pé­nal­ty.

Quelques mi­nutes plus tard, le gar­dien suisse de­vait ce­pen­dant quit­ter la pe­louse, ap­pa­rem­ment vic­time d’un pro­blème mus­cu­laire. Da­ni­jel Su­ba­sic re­trou­vait sa place dans la cage.

En at­taque, les joueurs de la Prin­ci­pau­té ont ten­té des choses, mais le fi­let ten­du par Dort­mund était so­lide. Tiel­mans a eu la meilleure oc­ca­sion, sur un tir de loin qui a obligé Bür­ki à une pa­rade spec­ta­cu­laire (19e).

On a pu croire, jus­qu’au but de Bruun Lar­sen, que ce Mo­na­co­là avait un coup à jouer, avec Go­lo­vin, sou­vent ins­pi­ré dans sa dis­tri­bu­tion du jeu, Syl­la qui cher­chait bien la pro­fon­deur ou en­core Hen­richs, dont l’ap­port of­fen­sif à gauche a été in­té­res­sant. Mais le foot­ball, avait dit Favre la veille, « se joue sur des dé­tails ». Et les dé­tails étaient hier en­core dé­fa­vo­rables à Mo­na­co. ■

TOUR­NANT. Les pro­blèmes mo­né­gasques ont com­men­cé avec le but de Bruun Lar­sen.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.