May ap­pelle ses troupes à l’uni­té

La Montagne (Clermont-Limagne) - - France & Monde -

The­re­sa May a ap­pe­lé, hier, son par­ti à l’uni­té pour réus­sir les né­go­cia­tions du Brexit en clô­tu­rant le congrès des conser­va­teurs.

Dé­si­reuse d’ef­fa­cer le sou­ve­nir de son dis­cours cau­chemar­desque en 2017, in­ter­rom­pu à plu­sieurs re­prises par des quintes de toux, The­re­sa May s’est déhan­chée sur Dan­cing Queen, tube du groupe sué­dois Ab­ba, à son ar­ri­vée à la tri­bune du pa­lais des congrès de Bir­min­gham (centre de l’An­gle­terre).

Cher­chant à rompre avec son image de lea­der ri­gide, elle a ma­nié l’hu­mour et lan­cé plu­sieurs piques contre son an­cien mi­nistre Bo­ris John­son, qui n’avait pas ména­gé ses at­taques la veille contre son plan de sor­tie de l’UE.

« Nous en­trons dans la phase la plus dif­fi­cile des né­go­cia­tions », a ex­pli­qué la di­ri­geante bri­tan­nique. « Mais si nous res­tons unis et gar­dons notre calme, je sais que nous pou­vons ob­te­nir un ac­cord sa­tis­fai­sant pour le Royau­meU­ni », a­t­elle af­fir­mé.

« Je crois pas­sion­né­ment que le meilleur est à ve­nir et que notre fu­tur est plein de pro­messes », a­t­elle ajou­té, égre­nant les suc­cès de l’éco­no­mie bri­tan­nique. « Ce se­ra dif­fi­cile au dé­but, mais l’in­gé­nio­si­té et la ré­si­lience du peuple bri­tan­nique nous ai­de­ront à sur­mon­ter » les épreuves du Brexit, a­t­elle es­ti­mé.

Très contes­tée sur sa stra­té­gie au sein du par­ti, The­re­sa May a néan­moins conti­nué de dé­fendre son « plan de Che­quers », une pro­po­si­tion « dans l’in­té­rêt na­tio­nal », qui « res­pecte » se­lon elle le ré­sul­tat du ré­fé­ren­dum de 2016.

Re­voir sa co­pie

Ce plan pré­voit de conser­ver une re­la­tion éco­no­mique étroite entre le Royaume­Uni et l’UE après le di­vorce, par le main­tien de règles com­munes sur les biens in­dus­triels et pro­duits agri­coles.

Il a été re­je­té par les di­ri­geants eu­ro­péens, qui ont de­man­dé à The­re­sa May de re­voir sa co­pie d’ici au pro­chain som­met eu­ro­péen qui dé­bute le 18 oc­tobre, mais aus­si par l’aile eu­ro­phobe de son par­ti. ■

PHO­TO AFP

DAN­CING QUEEN. Et main­te­nant, elle danse…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.