Les soeurs ju­melles condam­nées et in­car­cé­rées

La Montagne (Clermont-Limagne) - - Région Faits Divers - Sté­phane Bar­noin

Elles sont nées le même jour. Vivent dans le même lo­ge­ment. Et par­tagent jus­qu’aux convo­ca­tions de­vant la jus­tice…

Has­na et Has­sa­nia Er­ra­ch­di, 28 ans, étaient ju­gées hier, en com­pa­ru­tion im­mé­diate, pour un vol de vé­hi­cule avec vio­lences com­mis le 16 sep­tembre, au pe­tit ma­tin, dans les rues de Cler­mont­Fer­rand. Les faits sont sur­ve­nus au terme d’une nuit de fête ar­ro­sée dans une dis­co­thèque d’abord, puis dans un bar proche de Jaude.

Dans ce der­nier éta­blis­se­ment, les deux soeurs ren­contrent un autre client, lui aus­si très al­coo­li­sé, qui pro­pose de les ra­me­ner chez elles. Le trio monte donc dans une Golf en di­rec­tion du quar­tier de La Plaine.

Mâ­choire frac­tu­rée et dents cas­sées

C’est à par­tir de là que les ver­sions di­vergent. Le conduc­teur ex­plique s’être ar­rê­té en che­min, pour une rai­son dont lui­même peine à se sou­ve­nir. Et qu’au mo­ment où il a vou­lu re­mon­ter à bord, la Golf est re­par­tie en trombe.

Dans un ré­flexe déses­pé­ré, l’homme se se­rait ac­cro­ché à la poi­gnée de la por­tière et au­rait été traî­ né sur plu­sieurs mètres avant de chu­ter. Con­sé­quence : de mul­tiples plaies, quatre dents cas­sées et la mâ­choire frac­tu­rée. Son ITT a été fixée à qua­rante­cinq jours.

Mais les pré­ve­nues livrent une tout autre his­toire. Elles as­surent au contraire avoir pris le vo­lant à la de­mande de l’au­to­mo­bi­liste. « J’ai mis la mu­sique à fond et j’ai rou­lé, ra­conte Has­sa­nia. À un mo­ment, la por­tière s’est ou­verte et re­fer­mée. En re­gar­dant dans le ré­tro, j’ai vu le gars tom­ber sur la chaus­sée puis se re­le­ver. Je me suis dit qu’il ap­pel­le­rait un taxi pour ren­trer et qu’on lui ren­drait sa ba­gnole le len­de­main. Si j’avais eu conscience qu’il était bles­sé à ce point, je me se­rais ar­rê­tée ! »

Mais cette thèse de la chute ac­ci­den­telle est ba­layée à la fois par Bru­no Fauh, le pro­cu­reur, qui pointe « le re­fus dé­con­cer­tant des pré­ve­nues d’as­su­mer leurs actes », et par le tri­bu­nal. Les ju­melles ré­ci­di­vistes, as­sis­tées par Me Sa­by, écopent de dix­huit et trente mois ferme. Écrouées à la veille de l’au­dience, elles sont toutes deux main­te­nues en dé­ten­tion. ■

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.