Les trans­por­teurs cler­mon­tois en co­lère

■ L’obli­ga­tion de contour­ner Saint­Pour­çain leur re­vient cher

La Montagne (Clermont-Limagne) - - Région Actualité - Ju­lien Mo­reau

C’est un ras-le-bol gé­né­ral des trans­por­teurs cler­mon­tois...

Pour se rendre à Pa­ris, le plus court et le moins oné­reux est d’em­prun­ter la RD 2009 jus­qu’à Mou­lins, puis d’al­ler cher­cher l’A77. De Cler­montFer­rand, il faut donc pas­ser par Saint­Pour­çain­sur­Sioule. Le hic, pour les trans­por­teurs, c’est que la tra­ver­sée de la com­mune de l’Al­lier est in­ter­dite aux poids lourds de plus 7,5 tonnes. « Pour 500 mètres d’in­ter­dic­tion de cir­cu­ler, ce­la nous oblige à faire 25 km de dé­tour, en pas­sant par Mont­ma­rault, puis la RCEA », peste le pa­tron d’une en­tre­prise de tran­sport cler­mon­toise.

« Dis­tor­sion de concur­rence »

Le coût est énorme pour ces so­cié­tés. « Ce­la fait 70 € par vé­hi­cule, par jour, par en­tre­prise, sans comp­ter le temps de conduite des chauf­feurs », ex­plique Jean­Ch­ris­tophe Gau­the­ron, se­cré­taire gé­né­ral de l’Or­ga­ni­sa­tion des trans­por­teurs rou­tiers eu­ro­péens. Rien que sur Cler­mont, il y a vingt­cinq trans­por­teurs. Pour la moi­tié d’entre eux, le flux Cler­mont­Pa­ris re­pré­sente 100 % de leur ac­ti­vi­té et la moi­tié pour les autres. Il y a des contour­ne­ments à Ai­gue­perse, à Va­rennes, à Mou­lins… Le point noir, c’est le rond­point à l’en­trée de Saint­Pour­çain­sur­Sioule. »

Les trans­por­teurs dé­noncent éga­le­ment une dis­cri­mi­na­tion. « On a créé une dis­tor­sion de concur­rence dans un même ter­ri­toire car les poids lourds de l’Al­lier sont au­to­ri­sés à cir­cu­ler. Et les trans­por­teurs étran­gers y passent mais ne se font pas ver­ba­li­ser », pour­suit le pa­tron cler­mon­tois.

En­fin, la sé­cu­ri­té rou­tière est éga­le­ment poin­tée du doigt. « On oblige les trans­por­teurs à pas­ser par la RCEA, l’axe le plus mor­tel en France », ajoute Jean­Ch­ris­tophe Gau­the­ron.

La se­maine pro­chaine, le syn­di­cat a ren­dez­vous avec la pré­fec­ture de l’Al­lier pour de­man­der soit un amé­na­ge­ment, soit une to­lé­rance pour cir­cu­ler. Il pour­rait en­suite in­ter­pel­ler le pré­fet de Ré­gion et Brice Hor­te­feux, vice­pré­sident de la Ré­gion Au­vergne­Rhône­Alpes dé­lé­gué à l’amé­na­ge­ment du ter­ri­toire.

Parce que la co­lère est pal­pable. « C’est un ras­le­bol. On se sent comme les vi­lains pe­tits ca­nards. » ■

PHO­TO D’AR­CHIVES PHI­LIPPE BIGARD

TRA­VER­SÉE. Saint-Pour­çain-sur-Sioule est in­ter­dit aux poids lourds de plus de 7,5 tonnes.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.